Pourquoi vivre à Monaco ? Parce que le Rocher a bien des avantages, autres que le soleil et la mer : la possibilité d’y gagner un salaire élevé et une fiscalité à l’intérêt certain. Toutefois, pour devenir monégasque, il y a des conditions à respecter. Voici un guide complet pour ceux qui souhaitent s’installer dans la Principauté.

Résider à Monaco : comment faire ?

Ce n’est pas parce que vous avez une carte d’identité française que vous pouvez y vivre. Si vous prévoyez d’y passer plus de 3 mois, Il faut demander une carte de résident.

Elle est facilement accessible pour les membres de la communauté européenne, à condition d’avoir :

  1. Un logement sur place.
  2. Un contrat de travail.
  3. Des revenus conséquents ou une grosse épargne.
  4. Un casier judiciaire vierge.

Si vous ne réunissez pas ces 4 éléments, il vous faudra demander un visa.

Les formalités liées à votre voiture

Vous devez l’assurer, comme en France. Attention, le permis de conduire doit être un permis monégasqueIl faut donc faire l’échange. Vous avez 1 an pour cela, sinon il faudra repasser les épreuves.

Pour ceux qui sont motorisés, sachez qu’il y a de nombreux parking dans la ville. Pour les autres, les transports en commun fonctionnent très bien.

SUR LE MÊME SUJET : comment immatriculer sa voiture à l’étranger ?

Se loger à Monaco

Le prix au mètre carré peut faire reculer les plus audacieux. Pourtant, la demande ne faiblit pas. Il n’y a pas assez d’offres. Les prix de la pierre continuent donc à grimper, surtout pour les grands appartements et les villas.

Monaco : numéro 1 des villes les plus chères du monde

Les prix ont augmenté de 180 % en 10 ans, avec un prix moyen du mètre carré qui atteint 41 000 €. C’est plus que :

  • Hong-Kong : + 111 % et 39 000 €.
  • Tokyo : + 13 % et 29 000 €.
  • Londres : + 70 % et 18 000 €.
  • New-York : + 45 % et 17 000 €.
  • Shanghai : + 248 % et 15 000 €.
  • Paris : + 32 % et 12 000 €.

Pourquoi l’immobilier est-il si cher ?

La raison principale est qu’il n’y a presque plus de terrains constructibles. Le marché tourne donc en vase clos. Le quartier du casino est par exemple inabordable, sauf pour les grandes fortunes.

Il n’est pas rare de trouver des biens dépassant les 100 000 € du mètre carré, surtout le long des plages. Mais si vous êtes l’heureux propriétaire d’un tel bien, vous pourrez le louer lors d’évènements sportifs ou pour les vacances à des membres de la jet set !

Louer un appartement à Monaco

Ceux qui ont la chance d’avoir un logement de fonction sont donc très bien lotis. Car si acheter est inabordable, pour louer, c’est à peu près la même chose.

À moins d’avoir un salaire à 5 chiffres, difficile de trouver à se loger, sans parler des garanties demandées par les agences et par les propriétaires.

Toutefois, les prix de la location baissent légèrement. Une bonne nouvelle, même si vous ne trouverez pas un 3 pièces à moins de 5 000 €.

La cartographie des prix à Monte-Carlo

Les zones en rouge sont inaccessibles pour le commun des mortels. Si vous n’avez pas un gros budget, essayez de trouver un appartement derrière le boulevard de la Princesse Charlotte ou derrière celui des Moulins.

Les démarches d’électricité et d’eau

Une fois que vous aurez trouvé votre appartement, vous devrez ouvrir un contrat d’eau et d’électricité auprès de la Société Monégasque des Eaux et de la SMEG. 

Le téléphone

Pour vous abonner à un service de téléphone et d’Internet, vous pouvez le faire auprès de Monaco Telecom. Voici les différents forfaits mensuels :

  • Ligne téléphonique fixe : 17,90 €
  • Les forfaits mobiles : 9,99 € – 39,99 € (avec 50 Go) – 89,99 € (avec 100 Go).
  • Internet + télévision + fixe : 59,99 €.

Créer une entreprise à Monaco

La meilleure façon de devenir résident monégasque, c’est d’investir à Monaco ou d’y créer son entreprise. Mais avant de vous lancer dans ce projet, nous vous recommandons de vous rendre au Monaco Welcome & Business Office.

C’est le lieu idéal pour prendre tous les contacts nécessaires. Ensuite, il faudra bien s’entourer, comme dans n’importe quelle création : un expert-comptable, un avocat, un banquier…

Voici votre contact administratif sur place :

La Direction de l’Expansion Économique, 9 rue du Gabian, MC 98000 Monaco. Accueil : (+377) 98 98 98 00. Les bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, entre 9 h 30 et 17 h.

Obtenir l’autorisation

En fonction de votre activité et de votre statut juridique, il se peut que vous ayez besoin d’autorisation d’exercer.

  • En Nom Propre : autorisation obligatoire seulement pour les étrangers.
  • En SAM et SCA : autorisation obligatoire.
  • En SARL et SNC : seulement pour les associés étrangers, personnes morales comprises.

Une fois celle-ci obtenue, vous pourrez vous immatriculer et vous domicilier, vous enregistrer auprès des impôts, des organismes sociaux et de l’IMSEE.

Trouver un local

Rechercher un local pour installer son commerce ou ses bureaux peut se révéler long, complexe et coûteux, tant les espaces sont rares.

Les centres d’affaires sont une bonne solution pour démarrer et domicilier votre activité rapidement. Vous pouvez obtenir la liste des centres d’affaires à la direction de l’expansion économique (adresse un peu plus haut dans l’article).

Impôts et taxes

Seules les sociétés qui font des bénéfices sont imposées dans la Principauté. Les entreprises sont donc taxées, mais dans des proportions raisonnables.

L’impôt sur le bénéfice

Elles doivent payer l’ISB (le taux est de 33 %), à partir du moment où elles font au moins 25 % de leur chiffre d’affaires en dehors du Rocher.

Pour en savoir plus :

Direction des Services Fiscaux, le Panorama, 57 rue Grimaldi. Accueil DSF : (+377) 98 98 81 21. Les bureaux sont ouverts de 9 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi.

La TVA

Rien ne change par rapport à la France. Pour les douanes, ce sont les règles françaises qui s’appliquent, même chose pour les métaux précieux et les boissons.

La fiscalité des particuliers

La fiscalité monégasque ressemble quand même fortement à un petit paradis. Y résider permet de payer moins d’impôts.

D’abord, sachez que depuis 150 ans, il n’y a pas d’impôts sur le revenu. On comprend mieux pourquoi les grands sportifs y élisent domicile. Ensuite, pas d’impôt sur la fortune.

 Les propriétaires, même s’ils vont payer très cher leur appartement n’auront pas de taxe foncière ni de taxe d’habitation à régler chaque année. 

Les français qui vivent à Monaco ne sont pas logés à la même enseigne

Eux, ce sont un peu les dindons de la France, raison pour laquelle nos riches sportifs préfèrent s’expatrier en Suisse plutôt qu’à Monaco.

En effet, l’État français a pris les devants pour ne pas perdre une manne financière importante en signant une convention bilatérale avec Monaco. Ainsi, les français qui y résident doivent payer leurs impôts en France.

Travailler à Monaco : les avantages et les inconvénients

Partir travailler sur le Rocher, c’est accepter que les règles changent, notamment celles relatives à la couverture sociale.

Le salaire

C’est la motivation numéro 1 pour aller travailler dans la Principauté monégasque.

Le salaire minimum (SMIC) à Monaco pour les plus de 18 ans

  • Salaire horaire : 9,88 €.
  • Salaire hebdomadaire : 385,32 €.
  • Salaire mensuel : 1 669,72 €.

Le SMIC à Monaco est supérieur de 5 % au SMIC français. Ces 5 % ne sont pas assujettis aux cotisations patronales et salariales.

Le salaire moyen

Il est supérieur de 15 % pour un cadre. Ce qui fait cette différence, c’est avant tout le taux différent de cotisations sociales salariales.

La couverture maladie

La caisse qui va vous rembourser vos dépenses de santé est différente. À Monaco, c’est la CCSS qui gère cela. Toute la famille, si elle vit sur place va dépendre d’elle pour les remboursements.

Les avantages par rapport à la sécurité sociale : pas de médecin traitant nécessaire.

Les démarches à faire

Vous devez informer la sécurité sociale en France que vous allez partir travailler à Monaco. Sinon, toutes les prestations versées en trop vous seront demandées.

La retraite générale et la complémentaire

Tout dépend du temps de cotisation sur place. En dessous de 10 ans, c’est la sécurité sociale française et les complémentaires qui récupèrent les cotisations. Au-dessus, la retraite sera payée par le CCSS.

Avantages : les retraites sont plus élevées qu’en France.

Ce que ça change au niveau du travail et du chômage

Les contrats de travail peuvent facilement être rompus à Monaco, les employeurs n’ayant pas à se justifier, à condition de respecter un préavis de 6 semaines. La règle est aussi valable pour le salarié.

Les avantages

  • Des indemnités de licenciement plus élevées qu’en France. Les indemnités chômages sont payées par l’ASSEDIC en France.
  • Des salaires 15 % plus élevés qu’en France`: à vous de savoir bien le négocier.
  • Des charges moins lourdes pour le salarié : 12,5 % (contre 22 % en France).

Les inconvénients

  • Monaco n’applique pas encore les 35 heures.
  • Une flexibilité importante est demandée aux salariés dans leur organisation.
  • À compétence égale sur un même poste, on donnera l’avantage à un monégasque (discrimination positive). Même si dans la pratique ce n’est pas toujours appliqué.
  • Attention si vous avez du mal avec les langues étrangères : les sociétés cherchent toujours des gens bilingues, ou qui parlent 3 langues.

Ouvrir un compte bancaire

Ce ne sont pas les banques qui manquent dans la Principauté. Pour l’ouverture d’un compte, on vous demandera votre carte de résident (ou un passeport valable). Une convention de compte de dépôt sera établie.

Les banques monégasques sont discrètes

Toutefois, on vous demandera pourquoi vous voulez ouvrir un compte, et d’où vient l’argent que vous allez déposer.

Si une malversation est soupçonnée, une déclaration sera faite auprès du Service d’information et de contrôle des circuits financiers.

Lire aussi notre article complet sur l’ouverture d’un compte en banque à Monaco.

Vivre en France et travailler à Monaco

Si c’est ce que vous avez choisi, préparez-vous à passer du temps dans les bouchons. Mais pour un français, vivre à Nice et travailler à Monaco n’a rien d’exceptionnel, au vu du budget nécessaire pour s’installer dans la Principauté.

Vous économiserez de l’argent en vivant en dehors de Monaco, même si les loyers des villes limitrophes sont loin d’être bon marché !

Résider à Monte-Carlo, c’est d’abord avoir beaucoup de chances, pour le cadre, la qualité du quotidien et les avantages. Toutefois, il y a aussi quelques inconvénients.

Vous avez envie d’aller vivre ailleurs ?Pensez aussi au Portugal !