Depuis que l’Espagne est entrée dans la crise, on se chuchote les bons plans immobiliers entre investisseurs, et les français ne sont pas les derniers a en profiter. La péninsule attire tous ceux qui ne peuvent pas acheter en France à cause des prix, et qui veulent profiter de la douceur de vivre espagnole, à Madrid, Valence et Barcelone, ou au bord de la mer. Reste la question du financement à régler. Peut-on emprunter directement en Espagne et se passer d’une banque en France pour réaliser sa transaction ?

300*250

Les pièces à fournir pour le dossier de crédit


Avant de faire le tour des banques des places espagnoles, mieux vaut avoir avec soi un dossier complet afin d’éviter de faire des aller retours entre Madrid et Paris sans arrêt, et de perdre du temps donc de l’argent. Les banquiers en Espagne ont de plus en plus l’habitude de traiter avec des français qui veulent acheter dans ce pays, donc pas de panique, vous ne serez ni le premier ni le dernier.

Pour emprunter pour acheter un logement, il vous faudra une pièce d’identité valide, les dernières fiches de payes (3 ou 6 selon la banque), vos relevés de compte du dernier trimestre (eh oui, la banque doit tout savoir), l’acte de propriété existant ou l’acte de déclaration du promoteur s’il s’agit d’une construction neuve. Pour qui habite déjà en Espagne il faudra aussi avoir avec soi sa déclaration d’impôt (la dernière).

Quelle banque choisir pour son emprunt ?


On peut passer par une banque espagnole ayant pignon sur rue, mais le mieux reste de choisir une banque internationale, qui est présente dans de nombreux pays. Cela évitera de ne trouver des interlocuteurs qui ne parlent que la langue du pays et de s’embarquer dans des frais de traduction.

Nombreuses sont maintenant les banques en Espagne qui propose aux étrangers un emprunt immobilier. Elles ont su s’adapter à la demande des étrangers qui veulent investir en Espagne, qu’il s’agisse d’acheter un appartement, une maison ou une villa avec piscine au bord de la mer.

investissement espagne

Toutefois, ces dernières vont se montrer vigilantes sur la solvabilité de l’emprunteur, la faute à la crise. Tout va donc dépendre de son dossier. Si vous gagnez 5000 euros par mois et que vous avez peu de charges, en principe pas de problèmes. Avec 2000 euros de revenus mensuels, ça va déjà être un peu plus difficile. Vérifiez votre taux d’endettement avant de vous engager, il ne doit pas dépasser les 35% de vos revenus.

Comment trouver le meilleur crédit ?


Il faut faire la même chose qu’en France pour emprunter dans de bonnes conditions : faire jouer la concurrence, et ne pas avoir peur d’aller voir plusieurs banques. Certaines banques françaises sont partenaires de banques espagnoles, ce qui facilite grandement les démarches en cas d’acquisition immobilière. Le CIC et le Crédit Mutuel sont ainsi les partenaires de la Banco Popular.

Pour celui qui ne réside pas encore en Espagne, et qui veut s’y installer ou acheter un appartement pour le louer, il reste la possibilité d’emprunter directement sur place. Mais le prêt pour un étranger ne dépassera pas 80% de la somme, il faudra donc être en mesure d’apporter la différence et de payer les frais de notaire et d’enregistrement du bien, qui sont à peu de choses près les mêmes qu’en France.

Faire un crédit hypothécaire en Espagne

C’est la solution la plus simple pour un français qui veut acheter en Espagne et emprunter sur place. Le crédit à valeur hypothécaire va jusqu’à 25 ans, si l’acheteur n’a pas 65 ans au moment du solde du prêt. Le taux est variable, ce qui peut se révéler dangereux. Notre conseil, si la banque le permet, est de préférer les taux fixes.

En savoir plus sur le crédit in fine

C’est un crédit différent : on ne rembourse que les intérêts de la somme empruntée, charge à l’acheteur de rembourser le capital dans son intégralité quand le crédit arrive à échéance.


A lire aussi :


L’Espagne fait rêver les acheteurs, et elle a des arguments pour cela. Il est aussi possible de passer par un courtier pour son crédit, mais attention aux escrocs, ils pullulent dans ce secteur.