Un fichage à la banque nationale de Belgique impose de se débrouiller autrement qu’avec les banques, quand on veut emprunter. Parmi les solutions pour les interdits bancaires en Belgique qui recherchent un prêt, on retrouve les services de Mid Finance, qui s’adressent essentiellement aux propriétaires : prêt hypothécaire, prêt à tempérament, prêt personnel… L’organisme de crédit en Belgique pour les personnes fichées a souvent une réponse à apporter.

300*250

Mid Finance : crédit pour une personne fichée bancaire en Belgique


Peut-on demander un prêt même en étant fiché à la Banque Nationale de Belgique ? Pour les propriétaires en difficulté qui veulent faire un prêt auto ou tout autre crédit, Mid Finance à la solution. Mais que signifie être fiché à la BNB ?

Etre fiché à la Banque Nationale de Belgique, ça peut arriver à tout le monde. Un mois avec moins d’argent, et les factures prennent du retard, les remboursements de crédits aussi. En cas de fichage, il n’est plus possible d’emprunter (en principe). Pour le faire, il faut attendre d’avoir remboursé tous ses crédits, et cela peut prendre du temps, surtout quand on ne travaille pas.

En savoir plus sur la BNB

Pour rappel, la Banque de Belgique est une banque centrale qui enregistre tous les prêts émis. Sa prestation va éviter le surendettement de nombreuses personnes, puisqu’elle va tirer la sonnette d’alarme en cas de non règlement.

Le fichage fait disparaître la possibilité d’emprunter, sauf pour celui qui est propriétaire de son logement, maison ou appartement. La centrale des crédits aux particuliers va regrouper toutes les infos, et éviter qu’une personne déjà bien endettée aggrave sa situation.

Par la même occasion, les banques belges vont éviter de prendre de trop grands risques. On trouve des agences de la Banque Nationale de Belgique dans toutes les grandes villes du pays : Anvers, Bruxelles, Mons et liège, mais aussi à Courtrai et Hasselt.

Comment faire un prêt en cas de fichage à la BNB

Après 3 mois de non règlement d’un de ses prêts bancaires, ou de son prêt voiture, l’inscription à la Banque Nationale de Belgique est automatique, avec l’interdiction bancaire qui en découle. Etre fiché implique d’effacer ses dettes, pour sortir de ce fichage qui bloque les nouveaux emprunts.

Les propriétaires vont pouvoir emprunter pour cela, ce qui peut paraître paradoxal, mais un nouveau prêt peut faire baisser les mensualités en cours, et ainsi rééquilibrer le budget.

Etre propriétaire et être fiché à la BNB


Celui qui a la chance de posséder un bien immobilier peut sortir de cette impasse, et faire crédit même en cas d’interdiction bancaire. Il faut bien sûr prouver sa bonne foi, en montrant que l’on rembourse petit à petit le prêt au contentieux.

L’interdiction bancaire n’est pas une fatalité, et un petit emprunt permet souvent de se remettre à flot et de redémarrer du bon pied ; à condition de frapper à la bonne porte.

prêt propriétaire

Pour les propriétaires en contentieux, rien n’est encore catastrophique, même si ça peut en prendre le chemin. Ne pas être locataire, c’est la possibilité de faire un prêt hypothécaire, ou un prêt personnel, qui permettra de rembourser l’emprunt.

Attention toutefois, puisque seuls les propriétaires ayant une propriété valant assez d’argent (plus que le cumul des dettes en cours et du nouveau prêt) pourront faire un crédit chez Mid Finance.

Les solutions pour propriétaires fichés

Les problèmes d’argent, ça n’arrive pas qu’aux autres, et même un propriétaire peut connaître des retards de paiement. Les accidents de la vie surviennent souvent quand on s’y attend le moins. Mid Finance propose trois solutions à un propriétaire en Belgique pour se sortir de son interdiction bancaire : le rachat de crédit, le regroupement de prêts et le prêt propriétaire.

Le rachat de prêt va faire baisser les remboursements, même si la durée est allongée. Toutefois, l’interdiction bancaire pourra être levée, puisque cet argent va servir à rembourser les dettes qui ont entraînées le fichage. Le rachat de prêt peut vous éviter la saisie en cas de pression un peu trop forte des huissiers de justice.

La solution du regroupement de prêts est à peu de chose près la même, puisqu’il n’y aura plus qu’un seul créancier. Un taux d’intérêt plus bas, c’est plus de pouvoir d’achat.

Le prêt propriétaire, quant à lui, se distingue du prêt à tempérament en permettant d’emprunter de plus grosses sommes, et ainsi de pouvoir rembourser en plus de mensualités. L’adage « plus c’est long plus c’est bon » ne se vérifie pas toujours… Hélas !

En savoir plus sur le prêt propriétaire

Comme son nom l’indique, il est réservé à celui qui possède un bien immobilier en Belgique (ou ailleurs). Pour ne plus être fiché à la Banque Nationale de Belgique, il faut emprunter de quoi rembourser. Le prêt propriétaire va permettre de faire un crédit sans donner de motif, et le montant du prêt pourra aller jusqu’à 125 % de la valeur de son bien.

rachat de crédit propriétaire

En définitive, être interdit bancaire en Belgique suite à un fichage à la Banque Nationale va rendre la consommation à crédit difficile, et on comprend pourquoi : le surendettement n’est pas une sinécure, croyez moi !

Toutefois, les propriétaires sont avantagés, en raison de la valeur de leur bien immobilier, et peuvent le mettre dans la balance pour emprunter quand même. Toutefois, nous tenons à mettre en garde les belges qui s’y risqueraient : on peut perdre sa maison si on ne rembourse pas, ce sont donc des crédits où il ne faut pas se lancer à la légère !


Et pour les français interdits bancaires, quelles solutions de prêts en Belgique ?