Si vous avez pris la décision d’investir une partie de vos économies dans l’or, nous ne pouvons que vous en féliciter. L’or est encore actuellement la valeur qui se déprécie le moins, et elle peut servir de refuge, alors que l’euro bat de l’aile. Il est possible de réaliser vos transactions or à l’étranger, ce qui possède certains avantages, non négligeables. Mais où acheter ou vendre son vieil or à l’étranger, particulièrement en Belgique, en Suisse, et au Luxembourg ? Comment ne pas se tromper, surtout avec la crise menaçante ?

Acheter de l’or est légal


Pour ceux qui veulent acheter de l’or à l’étranger, en Suisse, en Belgique ou au Luxembourg, rien ne vous en empêche légalement, n’oubliez toutefois pas de déclarer vos valeurs (même si vous les laissez à garder dans vos banques Suisses, Belges, ou luxembourgeoises) à l’administration fiscale française, qui vous imposera comme il se doit. Toutefois, cette fiscalité française sera sans doute compensée par l’absence de taxes lorsque vous achèterez vos valeurs or à l’étranger. C’est vrai pour la Suisse et le Luxembourg, un peu moins pour la Belgique, mais cela reste encore très intéressant. Historiquement, ces pays européens ont une tradition de vente et d’achat de métaux et de pierres précieuses (or, argent, diamant).

Comment faire garder son or


Bien sûr, il faudra trouver pour votre or un mode de garde, et nous vous recommandons fortement de trouver sa baby-sitter (une banque équipée de coffres forts) dans le pays où vous allez acheter votre or, cela pourra vous éviter certains désagréments, on est toujours un peu moins méfiant lorsqu’on se déplace à l’étranger, et concernant les dangers de se promener avec de l’or sur soi, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse n’échappe pas, hélas, à la règle. Même si ces pays ont une réputation sûre, placer son argent au Luxembourg ou dans un autre pays européen demande un minimum de vigilance.

Mais si vous pouvez acheter de l’or en Belgique, au Luxembourg ou en Suisse, vous pouvez aussi, en tant que résident français, en vendre, la loi vous y autorise, sous la réserve d’effectuer quelques formalités. Ainsi, lorsque vous exportez des valeurs comme l’or, il faut d’abord en faire la déclaration aux douanes. Il faudra vous assurer, et veiller à la sécurité de votre mode de transport. Sachez qu’il n’est pas mauvais de réaliser vos transactions or en France, car il est vrai que les avantages sont supérieurs aux inconvénients, même si vous économiserez sur les taxes dans les pays du Benelux, ainsi qu’en Suisse.

La crise passe, et pendant ce temps, l’or monte, monte…