Que veut-on dire, lorsqu’on parle de paradis fiscal ? Il n’y a pas vraiment de définition pour ce terme « enchanteur », toutefois, pour l’OCDE, un paradis fiscal répond à 3 critères : une taxation minorée sur le capital, une transparence difficile à évaluer, et des difficultés à obtenir des informations pour une autorité étrangère. Trois conditions qui font de Gibraltar un paradis fiscal. Placer son argent à Gibraltar peut donc se révéler être un bon placement. Pour ceux qui veulent ouvrir un compte à Gibraltar, c’est aussi possible

Attention aux fraudes


Placer son argent à Gibraltar ne doit pas être un moyen de frauder l’impôt français, mais doit plutôt être vu comme un placement d’argent rapportant un peu plus de ce que vous allez espérer gagner en plaçant votre argent dans une banque sur le territoire français. Gibraltar fait donc partie des paradis fiscaux européens où placer votre argent, tout comme Monaco, Andorre, et St Marin. SI le secret bancaire est appliqué à Gibraltar, on peut dire qu’il l’est moins que dans des pays plus conservateurs, comme la Suisse et le Luxembourg, mais qu’il l’est beaucoup plus que dan un pays comme la Belgique. Les paradis fiscaux, dans lesquels on peut classer Gibraltar sont très attachés à ce secret professionnel.

Placer votre argent à Gibraltar est un bon moyen pour les épargnants de pratiquer ce qu’on appelle, l’optimalisation fiscale, à savoir faire baisser ses impôts. Si l’on doit récapituler les principales dispositions en matière de fiscalité à Gibraltar, rappelons que le rocher de Gibraltar est soumis aux lois européennes, mais que faisant partie du Common low, le traité ne s’applique pas à la TVA et à l’union douanière.

Des sociétés qui s’implantent


De nombreuses sociétés, et pas des moindres, ont établi le siège de leur société à Gibraltar. Nombre de particuliers ont envie de faire la même chose pour y placer leur argent. Pour ceux qui voudraient ouvrir une société à Gibraltar, sachez que les formalités sont extrêmement rapides, et qu’il existe même des packs préparés vous donnant clé en main une société. Les investisseurs ont tout a gagner à investir leur argent à Gibraltar : en effet, ils bénéficient des garanties européennes, ainsi que de la fiscalité particulière du pays. Beaucoup de mesures d’exonérations fiscales sont proposées à tous ceux qui viennent déposer leur argent à Gibraltar, et pour le moment, la loi sur l’échange de renseignement entre pays ne s’applique pas à Gibraltar. Les autorités fiscales françaises ne peuvent donc obtenir que très peu de renseignements sur vos placements à Gibraltar.

En définitive, il semble pertinent de dire que placer son argent à Gibraltar peut être une solution lucrative pour 2012.

Ça à le goût du rocher, la couleur du rocher, mais ce n’est pas le rocher…