Pour épargner à l’étranger, il faut comparer les placements dans les pays voisins, comme la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, Monaco, Andorre, ou encore le Liechtenstein.

300*250

Epargner à l’étranger


Mais ouvrir un compte épargne à l’étranger et investir à l’étranger sont deux choses différentes, et il faut maîtriser les us et coutumes des pays comparés pour faire prendre la meilleure direction possible à son argent, les chemins menant aux taux les plus favorables passant parfois par des obstacles insoupçonnés, bien qu’il soit toujours possible de les contourner.

Compte épargne en Suisse


La spécificité des pays tels que la Suisse ou le Luxembourg, des principautés comme Monaco et Andorre, ou bien encore des voisins européens comme le Liechtenstein ou la Belgique, c’est d’offrir aux français qui veulent épargner à l’étranger des placements similaires, ou à peu près, à ceux qu’il est possible de trouver dans les banques françaises.

A lire aussi, nos articles pour :

1. Placer de l’argent en Suisse

2. Les placements au Luxembourg

3. Investir à Monaco

4. Mettre son argent en Andorre

5. Épargner en Belgique

6. Les placements au Liechtenstein

Prenons en exemple le principe des comptes épargnes en Suisse :

Au Crédit Suisse, trois possibilités de placement sur un compte épargne sont proposées aux épargnants :

  • Le compte épargne classique
  • Le compte épargne taux premium, avec un taux de 1,75 %
  • Et la grande innovation de la banque suisse, le compte d’épargne à intérêts progressifs, dont le taux augmente au fur et à mesure des années si le client n’effectue aucuns retraits.

Ouvrir un compte épargne dans un pays étranger


Il n’est jamais anodin d’ouvrir un compte épargne dans un pays étranger, car des difficultés peuvent arriver, comme la distance, pas toujours facile de négocier avec un conseiller sur Internet ou au téléphone, mais aussi une mauvaise compréhension de la législation fiscale de son pays de placement mais aussi de son pays de résidence.

Épargner à l’étranger pour un français


Les français qui souhaitent épargner à l’étranger doivent s’assurer que le transfert d’argent entre la France et le pays choisi se fasse dans les règles. Un placement financier dans une banque étrangère suppose d’être en « accord » avec le service des impôts de son pays.

  • Toute personne physique peut épargner en Suisse et dans les autres pays ou principautés cités dans cet article.
  • Les Banques ont la possibilité de refuser l’ouverture d’un compte épargne (ou d’un compte bancaire) si elles estiment que la provenance de l’argent n’est pas légale.
  • Il faudra parfois se déplacer pour ouvrir son compte épargne à Monaco, en Suisse et au Luxembourg, même si certaines banques favorisent l’ouverture de compte à distance, en mettant en place les outils nécessaires pour cela.
  • Il y a parfois un dépôt minimum exigé pour ouvrir un compte épargne en Suisse : certains placements suisses sont réservés à de grosses sommes d’argent.
  • Enfin, chaque compte épargne ouvert à l’étranger doit être déclaré à l’administration fiscale.

Compte à l’étranger ? Pensez aussi au compte en devises étrangères, voir notre article.


Pour aller plus loin sur ce sujet, lire nos articles sur comment faire un prêt à l’étranger pour les interdits bancaires, ainsi que des conseils sur les banques étrangères en Europe

 

Banque étrangère pour interdit bancaire


Un dernier mot pour les français interdits bancaires, qui pensent que la solution pour leur épargne réside dans l’ouverture d’un compte à l’étranger.

Bien sur, cela reste possible, les fichiers de la banque de France ne sont pas reliés aux banques suisses. Des pays comme le Luxembourg, Andorre et le Liechtenstein sont assez souples sur les ouvertures de compte, il est ainsi toujours possible de trouver des solutions pour des désagréments administratifs qui rendent la vie de celui qui est interdit bancaire pas toujours facile.

Attention, ne confier son argent qu’à des partenaires de confiance, les arnaques en provenance de l’étranger sont fréquentes quand il s’agit d’argent.