Si je suis fiché banque de France, il me reste la solution belge, même sans être frontalier. Faire un crédit en Belgique est permit, même pour un FICP français, il n’est pas nécessaire d’obtenir la nationalité belge.

Mais c’est une solution qui va avoir un coût assez important, les prêts belges étant dans la moyenne à un taux supérieur de celui des banques françaises. Ainsi, mieux vaut éviter de penser à une banque en Belgique pour un crédit sans justificatif, même si le consommateur reste bien protégé des abus possibles.

300*250

Emprunter de l’argent en Belgique


 

Le prix d’un crédit belge reste élevé. Son taux est supérieur à celui d’une banque en France. Sont particulièrement visés les petits prêts personnels, mais aussi le crédit à la consommation.

Si l’on veut une comparaison entre un crédit en Belgique et un prêt en France, il faut faire une simulation à court terme et sur toute la durée du remboursement.  Pour un prêt personnel, la Belgique est plus chère. Il faudra penser à ouvrir un compte en banque pour toute demande de crédit auprès d’une banque.

Les différents prêts en Belgique


On trouve des similitudes avec l’offre française en matière de crédit de l’autre côté de la frontière. Les banques belges ont une organisation rigoureuse. Pour un français qui veut emprunter en Belgique, il y a quelques spécificités à connaître, les termes pour l’emprunt étant parfois légèrement différents. Si tout le monde comprend ce qu’est un prêt auto, il n’en sera pas de même pour un prêt à tempérament.

Prêt à tempérament

Voilà un bien joli nom pour évoquer le prêt à la consommation. C’est une façon d’obtenir de l’argent pour acheter une nouvelle voiture, ou pour faire un petit crédit pour faire des travaux dans la maison. Le prêt à tempérament belge est bien encadré pour protéger le consommateur.

C’est un prêt personnel sans surprises, qui permet d’emprunter une petite somme en Belgique à un taux fixé par contrat. Il faut distinguer ce prêt avec un revolving, le premier étant alloué pour une durée fixe.

Crédit hypothécaire

Pour acheter un appartement en Belgique, il est nécessaire, comme partout ailleurs dans le monde, de demander un crédit à sa banque. Le crédit hypothécaire est l’équivalent de notre prêt immobilier.

Mettre sa maison en hypothèque signifie que la banque aura ce bien en garantie, si il n’est pas possible de rembourser le crédit, à un certain moment. Pas de caution bancaire en Belgique à la signature du prêt, mais une hypothèque. La grosse différence se situe au niveau de la fiscalité, cette dernière étant taxée au contraire de la caution bancaire. Un deuxième désavantage, avec celui de pouvoir se faire saisir sa maison.

Taux négatif : en Belgique, on peut être payé pour emprunter !


Difficile de faire mieux : se faire prêter de l’argent par la banque et recevoir des intérêts pour cela. C’est le monde à l’envers (le monde est fou), et pourtant, c’est ce que vivent certains clients belges et danois (les premiers à avoir profiter du système), qui ont eu la chance de vivre cette expérience un peu hors du commun, mais qui risque de se voir de plus en plus fréquemment. Désolé pour les français, les taux négatifs ne sont pas pour demain.

Pour les belges, c’est nouveau, et les banques du pays (enfin quelques unes, dont ING et BNP Paribas) doivent payer certains clients qui font un crédit immobilier par exemple. Autant dire que pour ces derniers, c’est le jackpot, même si les taux négatifs ne les rendront pas riches.

Ainsi, pour 1000 euros de remboursement en capital prévus chaque mois, on en rembourse que 990. On se demande quand même comment arriver à cette drôle re responsabilité.

Quels sont les crédits concernés ?

Les crédits à taux variables, mais pas tous. Ce sont ceux qui ont été souscrits sans limite à la baisse et avec une indexation sur le rendement des obligations souveraines belges. Il n’y a donc pas d’opération du saint esprit dans l’histoire.

Hors, quelques une sont passées du côté obscur de la force, dans la colonne des moins, et même l’état belge emprunte à des taux négatifs. C’est le jeu des vases communicants. Que les heureux chanceux qui se font rémunérer leur crédit hypothécaire lèvent le doigt !

Bon, les heures clients belges ne sont pas si nombreux que cela quand même : on parle d’une cinquantaine. Ce sont de vieux contrats qui sont concernés par cette situation un peu ubuesque. Les banques ont appris de leurs erreurs, et prévoient maintenant systématiquement des limites à la baisse en excluant les taux négatifs.

De toute façon, les taux fixes sont devenus la règle, époque et taux bas obligent. Mais au Danemark, c’est encore possible, il faut dire que le financement des crédits n’est pas assuré de la même façon que pour le reste de l’Europe. Là où la France fonctionne par exemple avec des dépôts que ses banques doivent rémunérer, les banques danoises font appel au marché.

Peut-on se faire racheter son crédit en Belgique ?


 

La solution du rachat de crédit en France est de plus plus évoquée par ceux qui croulent sous les remboursements multiples. Cette solution permet de réduire les mensualités et d’éviter le surendettement (parfois).

Il est donc possible de regrouper ses prêts à tempérament même si la durée du remboursement sera plus longue.  Il reste possible de faire racheter son prêt hypothécaire pour éviter une saisie par la banque et garder sa maison.

Prêts sans justificatifs en Belgique ?


 

Un interdit Banque de France peut-être tenté de compenser l’interdiction bancaire et le fichage FICP par une demande de crédit en Belgique. Il n’existe pas à proprement parler de crédit pour FICP belge (interdit bancaire). Rien n’interdit à un français de faire un prêt en Belgique, même si sa situation financière en France l’a mis en difficulté.

Pour pouvoir emprunter de l’argent sur le territoire belge, il faut toutefois répondre à deux conditions : avoir une adresse un Belgique, et des revenus réguliers (avec bulletins de salaires). On ne peut pas avoir un crédit sans fiche de paye en Belgique.


A lire aussi : les banques étrangères pour faire un emprunt


Le pays lutte contre le surendettement belge grâce au fichier central du crédit, qui regroupe tous les prêts d’un particulier, et qui est consultable par les banques belges. Cela permet d’éviter le surendettement à la source. On ne prêtera pas d’argent à quelqu’un qui a déjà des remboursements importants à sortir chaque mois. Cela évitera le fichage comme celui de la BDF.


Pour aller plus loin :


Présentation des sociétés de crédit importantes en Belgique


La Belgique regroupe de grandes banques, certaines étant françaises. Les organismes de crédit sont bien implantés sur le territoire, et consultable facilement par Internet. La concurrence est rude, d’où parfois la découverte d’un taux intéressant pour un petit crédit.

Cofidis

Cofidis est le spécialiste pour un prêt à tempérament, avec un crédit pouvant aller jusqu’à 25 000 euros. Cette somme peut financer un prêt auto dans sa totalité. Même chose pour un prêt travaux, ou pour changer sa déco.

Alphacrédit

Alphacrédit met en place de bons outils pour simuler un prêt personnel. Le crédit est adapté à ses projets pour un prêt à tempérament ou un prêt personnel. Pas besoin de justifier de la nature du besoin d’argent.

Visa carrefour

Pour emprunter pas cher, Carrefour à mis en place un prêt à tempérament à taux unique. Ce prêt trésorerie est de 6,90 % pour une demande d’argent allant jusqu’à 40 000 euros. Si cela ne permet pas de financer l’achat d’une maison, la somme reste importante.

ODPH

ODPH est un spécialiste belge du prêt hypothécaire. Pour emprunter un crédit permettant d’acheter une maison ou de financer son appartement (achat). Des possibilités existent pour emprunter le totalité de la somme.

On a l’habitude de dire en France que l’herbe est plus verte ailleurs. Si tel est le cas, c’est sans doute parce qu’il pleut un peu plus… Plus sérieusement, la Belgique se rapproche de la France quand aux conditions d’octroi d’un prêt. Seule la fiscalité diffère un peu, surtout pour les gros crédits.

Si vous voulez sortir de la Belgique, je vous propose de lire cet article : les meilleurs emprunts dans la principauté d’Andorre.