5 Pays Moins Chers Pour La Retraite: 600€/Mois

Les retraites baissent. Si vous craignez d’avoir du mal à vous en sortir une fois à la retraite, pourquoi ne pas aller vivre dans un pays qui permet de bien en profiter avec 600 € par mois ? Pour moi les meilleurs endroits pour prendre sa retraite sont l’Île Maurice, le Sénégal, la Thaïlande, le Maroc, le Costa Rica et la Hongrie. Je vais vous donner des infos concrètes pour vivre dans ces pays.

1. Partir en retraite à l’île Maurice

Où vivre quand on est retraité ? S’expatrier n’est pas une chose facile. Tout le monde n’est pas capable de changer de vie du jour au lendemain.

Il est important que vous ne vous trompiez pas sur le pays d’accueil. Il n’y a pas que le coût de la vie à prendre en compte pour réussir son expatriation.

Les points forts

La météo à son importance, mais aussi les infrastructures et la qualité des soins médicaux, la culture et la sécurité. Si on prend en compte tous ces critères, l’ile Maurice arrive en tête, suivie par la Thaïlande.

L’environnement

C’est le paradis de Paul et Virginie, et les voyageurs qui s’y risquent y sont rarement déçus. On y trouve des plages de toute beauté, des couleurs éblouissantes, et des parfums inoubliables.

On y va surtout pour pouvoir se reposer et prendre du bon temps. L’environnement est donc parfaitement adapté à une retraite paisible.

Le climat

Il fait bon vivre 365 jours par an. Pour vous la meilleure période reste celle qui va de mai à octobre. Il y fera entre 17° et 25°. Entre novembre et avril il y fait beaucoup plus chaud et plus humide, mais cela reste confortable.

La langue

Les créoles par français. Mais la langue officielle de l’île reste l’anglais.

Le budget mensuel

Vivre à l’île Maurice vous coutera moins cher que de vivre en France, même si ce n’est pas le pays le plus favorable financièrement parlant de ceux que je développe ici. Au quotidien, vous dépenserez 30 % de moins qu’en France.

Le logement

Vous pouvez louer sans problèmes. Pour acheter c’est différent. Vous devrez passer par un programme de constructions qui est réservé aux étrangers.

Si vous achetez un bien qui vaut au moins 500 000 $, vous aurez le statut de résident pendant 10 ans. Pour des biens moins chers, vous pourrez l’avoir pour 3 ans. Il s’agit du RES (Real Estate Scheme).

Devenir résident

En tant que retraité, vous pouvez faire une demande de permis, à condition d’avoir au moins 50 ans. Il faudra que vous passiez une visite médicale. Votre permis sera valable 3 ans.

Il faut que vous alimentiez un compte bancaire sur place à la hauteur de 40 000 $ pendant 3 ans. C’est seulement après que vous pourrez demander le permis de résidence valable 10 ans.

Les impôts

Pas d’impôt sur la fortune à Maurice, ni de droits de succession ni de prélèvements sur les dividendes. En tant que résident, vous ne paierez que 15 % d’impôt sur le revenu.

Les points faibles

Ce n’est pas une destination pour les « toutes petites » retraites

C’est surtout le coût du logement qui peut poser problème, ainsi que la somme à verser les 3 premières années pour être résident. Vous devez quand même avoir de l’épargne.

Cela ne suppose pas forcément de vivre comme un local, mais vous devez faire attention aux produits importés si vous voulez conserver un bon pouvoir d’achat.

Les soins

Les hôpitaux publics ne sont pas à la hauteur d’un pays développé comme l’Île Maurice. Les hôpitaux privés eux sont d’un bon niveau, mais chers.

Le plus important, quand on a dépassé les 65 ans, c’est de s’assurer de la possibilité de se faire rembourser les soins. Il faut donc prendre une bonne assurance maladie privée.

Mon avis sur l’Île Maurice

Il ne fait pas partie les pays les moins chers pour vivre sa retraite, mais il reste parfaitement accessible. C’est donc la qualité de vie qui prime à l’île Maurice avant tout. Ici, il y a un bon niveau de vie, et très peu de pauvreté.

La sécurité est bonne, le décalage horaire peu important et les hôpitaux de bonnes qualités : bref, il n’y a que des points positifs.

Les gens sont beaux, gentils, souriants et surtout accueillants ! (Cela vous changera du métro parisien). Voici une île où la population des 4 continents est brassée, dans une certaine harmonie et dans un respect mutuel des croyances.

Qui contacter ?

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez contacter l’ambassade de Maurice en France. Son téléphone : 01.42.27.30.19.

2. Vivre en Thaïlande

La Thaïlande fait partie des pays qui ont le vent en poupe. On trouve de plus en plus de français qui font de longs séjours sur place.

Il faut dire que le pays cumule les paysages d’exceptions : mer et montagne, forêt et campagne. On peut très bien y aller pour Bangkok si on aime les grandes villes grouillantes et pleines d’énergie, ou pour Chang Mai si on préfère le calme de la province.

Les points forts

Les vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire. Seuls certains sont conseillés : hépatites A et B, la rage, la typhoïde et le tétanos. Attention aux moustiques à la campagne (sans en faire une obsession). Le paludisme est présent en Thaïlande.

Les impôts

Ils sont peu élevés. Toutefois, pour ne plus être considéré par la France comme un résident fiscal il vous faudra vivre plus de 6 mois de l’année en Thaïlande, et ne plus avoir de foyer en France (conjoint et enfant).

Le barême d’imposition en Thaïande pour les non résidents :

  • De 0 à 1170€ : 0%.
  • De 1170 à 3393€ : 12%.
  • Au-dessus de 3393€ : 20%.

Le coût de la vie

En tant qu’Européen, vous êtes quand même bien avantagé de ce côté là. Le taux de change va dans votre sens, même si c’est beaucoup moins intéressant qu’il y a 10 ans.

Avec une petite retraite, vous allez pouvoir vivre très confortablement, et profiter du charme des grandes villes, de la beauté de splages et du calme des campagnes.

Le budget moyen pour vos dépenses :

  • A/R France-Thaïande : 1000 €.
  • La location d’un bel appartement ou d’une petite maison : 500 € par mois.
  • Internet+ téléphone : 50 € par mois.
  • La nourriture : si vous achetez vos produits dans les marchés et que vous êtes un adepte des petites « gargotes » de rue, vous ne dépenserez vraiement pas grand chose pour vous nourrir.

Les points faibles

Le visa pour les retraités n’est pas simple

Le pays a mis en place pour vous un visa spécial, le O-A. Le souci, c’est qu’il n’est valable qu’un an, même s’il est renouvelable. Le pays n’étant pas vraiment stable politiquement, difficile de se projeter sur plusieurs années.

Un autre visa, le O-X vous donne le droit de vivre 10 ans sur place si vous cumulez les points suivants :

  • Avoir + de 50 ans.
  • Être domicilié en Thaïlande.
  • Avoir un revenu annuel d’environ 21 000 €.
  • Ne pas avoir été condamné (casier judiciaire vierge).
  • Ne pas prendre de drogues.
  • Ne pas avoir une maladie contagieuse.

Le déménagement coûte cher

La Thaïlande, c’est loin. Si vous ne pouvez pas vous passer de vos affaires personnelles, sachez qu’un déménagement prend 2 mois.

Déménager, c’est cher aussi. Il faudra trouver le bon prestataire, celui qui a une agence en France et une autre en Thaïlande.

L’assurance maladie est privée

La France et la Thaïlande n’ont pas signées d’accord. Donc vous devrez prendre une assurance privée sur place, et une assurance rapatriement !

Le mieux est de souscrire à la Caisse d’assurance maladie des Français de l’étranger et de prendre une mutuelle privée en complément. Comptez 3000 € par an.

La langue

Difficile vraiment de parler thaï, à moins d’avoir une volonté farouche. Reste que les jeunes parlent presque tous anglais. Le français, lui, est vraiment très peu usité.

Le climat

Il peut faire très chaud et très humide en Thaïlande. La saison des pluies n’arrange rien, et il y a souvent des catastrophes naturelles (typhons ect…).

L’eau potable

Je vous conseille fortement de ne boire que de l’eau en bouteille. L’eau courante n’est pas potable.

Mon avis sur la Thaïlande

Culturellement, il y en a pour des années à visiter toutes les richesses de la Thaïlande, donc vous ne risquez pas de vous y ennuyer. Et dans les assiettes, c’est, comment dire… Une féerie !

Si les destinations préférées des français qui combinent qualité de vie et petits prix sont en Asie, attention au coût de la vie en Thaïlande  : s’il reste encore intéressant pour un retraité français, il augmente chaque année, l’Asie étant en plein boom.

3. Où passer sa retraite pas cher ? Au Maroc !

L’étranger attire, surtout au moment où on n’a plus besoin de travailler pour vivre. Parmi les destinations « à la mode », on trouve d’abord celles qui présentent une fiscalité avantageuse pour les retraités : comme le Maroc !

Il offre des abattements fiscaux importants et un coût de la vie très bas.

Les points forts

Le numéro 1 : tout le monde parle français !

L’immobilier

Difficile de faire une moyenne tant les biens sont différents. C’est valable au Maroc comme dans tous les pays. Toutefois, je peux vous dire qu’à prestations égales, un bien immobilier au Maroc est bien – cher qu’en France.

L’avantage de ce pays reste que vous allez pouvoir acquérir un standing dont vous réviez et que vous n’aurez jamais pu vous payer en France avec votre retraite. Aucun pays européen ne peut tenir la comparaison au niveau des prix avec ce pays du Maghreb.

À lire aussi : Acheter une maison pas cher au Maroc

Le coût de la vie

Si vous ne changez pas vos habitudes de consommation une fois installé au Maroc, vous n’économiserez « que » 25 % par rapport à ce que vous dépensez en France.

Par contre, si vous mangez des produits alimentaires frais et que vous prenez les transports publics, alors vous aurez assez d’argent pour faire appel à une femme de ménage, à une cuisinière, à un jardinier et sortir au restaurant. Les services à la personne et les loisirs restent peu chers.

Les formalités de séjour sont facilitées

Vous commencerez par demander une carte de résident. Facile à obtenir, elle est valable 1 an et reste renouvelable. C’est seulement après 3 ans que vous demanderez le permis de séjour qui est valable 10 ans.

Les services bancaires

Si le pays contrôle strictement le flux de sa devise, il n’impose aucunes restrictions sur les devises étrangères qui entrent dans le pays. Vous pouvez donc y transférer la somme que vous souhaitez.

N’oubliez pas, quand vous allez ouvrir votre compte, de l’ouvrir en dirhams convertibles. Si vous continuez à payer vos impôts en France, déclarez-le au fisc.

La sécurité sociale

Il existe une convention entre la France et le Maroc. Avec votre retraite française, vous pouvez bénéficier d ela couverture maladie locale.

Le déménagement

Il est assez facile de déménager ses affaires au Maroc. Comptez 2 semaines pour les voir arriver, et un coût qui oscille entre 4000 et 8000 €.

Vous n’aurez pas à régler la douane, c’est le transporteur qui s’en charge.

La conduite

J’aurais aussi pu la mettre dans les points faibles, parce que les marocains ne sont pas réputés être les meilleurs conducteurs du monde.

Par contre, si vous achetez votre voiture sur place, vous ne la paierez vraiment pas cher. Ne la faites pas venir d’Europe. Les taxes sont énormes.

Le permis de conduire

Demandez un permis international avant de partir. Attention, il ne sera valable qu’un an. Après, il faudra passer le permis sur place.

Les points faibles

Pas beaucoup de points faibles quand même. On comprend pourquoi le Maroc est la destination numéro 1 des retraités français qui cherchent un pays pas cher et où il fait bon vivre.

La santé dans les hôpitaux publics

Il se peut que les délais d’attente et la qualité des soins ne vous satisfassent pas. Dans ce cas là, vous devrez pour vous soigner faire appel au privé, de très bonne facture. Autre solution : rentrer en France, vous trouvez maintenant facilement des vols low cost.

Le climat

Vous n’aurez pas le choix : vous devrez avoir la climatisation (il fait très chaud l’été) et un bon chauffage (il fait très froid l’hiver).

La sécurité

En tant que retraité, vous êtes quand même une « proie » facile. Méfiez-vous, surtout dans les grandes villes.

Mon avis sur le Maroc

C’est la destination numéro 1 des retraités, car le pays est proche de la France et on y parle le français. On peut y acheter une maison ou un bel appartement pour pas cher dans un endroit sympa.

Les marocains aiment les français, et le font sentir dans leur accueil. Reste qu’il faut faire attention au climat, difficile, à la sécurité et à la qualité des soins médicaux qui laissent à désirer.

5. Prendre sa retraite au Sénégal : ce qu’il faut savoir

Le Sénégal fait partie des pays dont on parle depuis peu de temps, mais où on commence à venir passer ses vieux jours.

Il y a de la place pour s’installer et on peut encore y faire de bonnes affaires immobilières. Au niveau du pouvoir d’achat, on le multiplie à peu près par 5 par rapport à la France. Quant à la qualité de vie, elle est très correct et en net augmentation.

Les points forts

Au Sénégal on parle le français

Le fait que ce soit la langue officiel du pays est un très bon point. Dans toutes les villes touristiques, il sera difficile de trouver un sénégalais qui ne parle pas le français.

Le soleil

Le climat est plutôt clément au Sénégal. Il y fait beau presque tous les jours de l’année ! La saison des pluies n’en est pas vraiment une.

La cuisine

On mange très bien au Sénégal ! Si vous êtes un fin gestronome, vous devriez y trouver votre compte. On dit même que sa cuisine est la meilleure d’Afrique. Le plat national est à base de poisson : le Thiep bou dien.

La pêche

Si vous aimez la pêche sportive, alors ce pays est fait pour vous. Des touristes viennent du monde entier pour la pratiquer.

Pouvoir embaucher des employés de maison

Quand on arrive à la retraite, c’est plutôt volontier qu’on accepte l’aide d’une femme de ménage ou d’une repasseuse. Une aide à la maison vous coûtera environ 100 € par mois. Pour ce prix là en France vous auriez le droit à 5 heures…

Le trajet en avion

4 compagnies pratiquent d’excellents prix au départ de Paris : Corsairfly, Royal Air Maroc , TAP Portugal et Ibéria.

Les formalités de séjour

Si vous restez plus de 3 mois dans le pays, vous devrez faire une demande de carte d’identité d’étranger (CIE) valable 5 ans et renouvelable.

Les points faibles

Les soins

Ce sont les soins médicaux. Cela ne surprendra personne. Si vous tombez malade au Sénégal, je vous déconseille d’aller dans le secteur public. Heureusement, notamment à Dakar, il y a de bonnes cliniques privées.

La sécurité

Mieux vaut ne pas afficher sur vous des signes qui montrent que vous êtes à l’aise financièrement. Les arnaques, surtout à Dakar, sont nombreuses. Toutefois tout est relatif. On est plus en sécurité au Sénégal qu’en France !

Internet

Si vous aimez télécharger, préparez-vous à des jours sombres. Le réseau Internet est clairement en retard au Sénégal par rapport aux habitudes européennes.

Mon avis sur le Sénégal

C’est un pays où il faut chaud, mais cela ne surprendra personne. Il y pleut très peu. Au niveau des soins médicaux, là encore ce n’est pas une surprise. Il faudra passer par une clinique privée en cas de problème de santé.

Au pire, il y a toujours le rapatriement en France qui reste possible. Ce n’est pas parce que vous vous expatriez que vous perdez vos droits. Concernant la sécurité et les transports, ce n’est pas non plus la panacée.

Alors pourquoi partir ? Pour la douceur de vivre, la douceur du climat, sa nature incomparable, la gentillesse des habitants, et la meilleure cuisine d’Afrique (à condition d’aimer les épices, bien entendu).

6. Le Costa Rica : le nouvel eldorado ?

Le pays est en vogue. Si vous êtes fan de nature, il est fait pour vous. On en parle même comme étant un eden vert. Un petit coin de paradis quoi.

Les points forts

La nature

C’est pour elle que les retraités choisissent de s’installer dans ce pays. La nature est préservée. La moitié du pays est couvert de forêts.

Le coût de la vie

Pour vivre bien dans ce pays, je dirais qu’il vous faut 800 € par mois. Vous dépenserez peu pour vous nourrir et pour vous habiller. Même chose pour un logement : comptez 250 € pour 70 m2.

Un pays calme

On compare facilement le Costa Rica à la Suisse. Les habitants sont gentils et le pays n’a pas d’armée.

Les points faibles

Justifier ses ressources

En tant que retraité, vous devez montrer que vous gagnez au moins 1000 € par mois. Cette somme prouve que vous avez les moyens de subvenir à vos besoins.

La lourdeur de l’administration

S’il manque une seule pièce à votre dossier de demande de visa, il faudra tout recommencer à zéro. Les fonctionnaires, au Costa Rica, sont très pointilleux sur les procédures.

La pluie

Ou plus exactement la saison des pluies. Elle dure de mai à novembre. Il y a aussi parfois des tremblements de terre et des volcans sont encore en activité.

Mon avis sur le Costa Rica

L’Amérique du Sud, c’est quand même un peu particulier. D’autant plus qu’on n’y parle pas français mais espagnol. Je vous conseille d’y partir 3 mois pour prendre la température avant de décider de vous y installer.

7. La Hongrie: le pays le moins cher d’Europe pour y vivre

Tous les gens qui vont en Hongrie le disent : le pays est d’un dynamisme remarquable. La vie y est moins cher. Mention très bien pour le prix des maisons de retraite et pour la qualité des soins.

Les points forts

Les impôts

La France a signé une convention avec la Hongrie : pas de double imposition pour vous. Et il vaut mieux être imposé en Hongrie : le taux est de 16% sans distinction de revenus.

Le climat

Contrairement à ce qu’on peut penser, il fait beau la plupart du temps. Chaud en été, froid en hiver, mais sec.

L’hôpital public

Il est d’un très bon niveau, et gratuit.

L’immobilier

C’est en Hongrie qu’on peut faire les meilleures affaires d’Europe. Les prix devraient exploser à la hausse d’ici 2 ans. Une maison est actuellement moins cher qu’une voiture !

Les points faibles

La politique

Le pays est dirigé par l’extrême droite et d’une main de fer. Les mauvaises langues disent que cela ressemble à une dictature. À chacun de se faire son opinion. Je ne prendrai pas parti.

La langue

Elle est quand même très éloignée du français.

Mon avis sur la Hongrie

Je pense que ce n’est que le début. Les français ont beaucoup à gagner à découvrir ce pays.

Le saviez-vous ? Il n’est pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa pension retraite française. Ça donne des idées d’évasion ! Les pays où il fait bon vivre sont les lieux idéaux pour les retraités, à condition que le budget suive.

Mon conseil de lecture pour aller plus loin :les meilleurs placements pour expatriés