Prêt immobilier au Maroc (MRE, français, résident ou non…)

Faire un crédit immobilier au Maroc n’a rien de vraiment compliqué, que ce soit en passant par des sociétés françaises bien implantées au Maroc comme CAFPI et le courtier Meilleur Taux, ou bien par Le crédit Habitat de la BMCI, celui de Wafa Immobilier ou le Sakane Mabrouk de la Banque Populaire.

Il est même possible d’emprunter sans intérêts pour ceux qui veulent respecter les préceptes de l’islam. Attention toutefois : les règles ne sont pas tout à fait les mêmes lorsqu’il s’agit d’un crédit pour les non résidents, même si rien n’empêche de trouver un prêt immobilier marocain pour un résident français


Les français Meilleur taux et CAFPI sont présents au Maroc


Tout le monde en France connait Meilleurtaux, qui s’est imposé comme un leader du crédit pour les particuliers. Mais le groupe est en plein essor, et il est logique qu’il veuille s’implanter dans des pays en fort développement économique comme le Maroc.

Une agence est donc ouverte à Casablanca, pour aider les marocains à devenir propriétaire de leur logement et à investir dans la pierre. Le courtier devrait en principe s’implanter très vite dans d’autres villes du pays afin de gagner de sparts de marché dans un pays où les transactions immobilières sont nombreuses.

Qu’il s’agisse de l’achat d’un appartement, d’une maison, d’une villa ou d’un Riad pour en faire un hôtel de charme par exemple, ou de vouloir y passer ses vieux jours. Car le Maroc fait partie des pays les moins chers pour les retraités.


Meilleurtaux vise plus particulièrement une clientèle marocaine qui habite sur place

Même si les expatriés peuvent passer par leurs services, il y a d’autres solutions plus adaptées pour eux s’ils souhaitent investir dans le pays. Le courtier permet notamment de trouver le meilleur taux du marché, puis de monter son dossier de prêt dans les meilleures conditions pour obtenir le crédit.

CAFPI : un intermédiaire financier bien implanté au Maroc

C’est l’autre grand courtier étranger. Comme Meilleurtaux, on fait appel à ce courtier spécialisé pour trouver les conditions financières les plus avantageuses pour faire un emprunt immobilier au Maroc : assurance, frais de dossier, taux, durée…

Car il n’est jamais évident, même quand on gagne bien sa vie de trouver un crédit pour acheter sa résidence principale ou secondaire. Les banques demandent beaucoup de garanties, et des revenus réguliers. Et quand on est un particulier, difficile de négocier les conditions. L’avantage de passer par un courtier, c’est que c’est lui qui va gérer cela de la meilleure façon possible, en mettant les établissements bancaires en concurrence.

Pour l’acheteur, c’est du temps et de l’énergie de gagné. Car choisir son crédit n’est pas une démarche anodine. On s’endette sur de nombreuses années, il faut donc trouver la meilleure offre bancaire pour limiter le coût des intérêts.


Pour celui qui est intéressé par Cafpi

Sachez qu’in existe des agences à Tanger, Casablanca et Marrakech. Le gros volume de transactions traitées permet au courtier d’obtenir de bonnes remises par rapport à ce que pourrait prétendre un particulier. Les banques ont l’habitude de travailler avec lui. Passer par un intermédiaire ne coûte pas plus cher, bien au contraire.

De plus, l’accompagnement jusqu’à l’achat final est appréciable. Sachez tout de même que les taux au Maroc sont pour l’instant plus élevé que ceux qu’il est possible de trouver en France. Ce sont les meilleurs clients qui obtiendront les taux les plus bas, ceux avec un apport personnel représentant un tiers de la somme totale et qui ne s’endettent pas à plus de 30%.

Le crédit Habitat de la BMCI


Le groupe de la BMCI fait partie de celui de BNP Paribas. L’offre de crédit en cours permet de financer jusqu’à 100% de la valeur du bien, avec des remboursements bénéficiant d’une certaine souplesse.

Ainsi, certaines mensualités peuvent être reportées (jusqu’à 3 mois) ou modifiées, à la hausse comme à la baisse. Mais comme un acheteur immobilier peut aussi avoir besoin d’argent en plus pour aménager son logement, il est possible de souscrire un financement complémentaire auprès de la BMCI.

C’est une offre valable pour l’achat d’une résidence principale comme secondaire

Pour l’achat d’un terrain ou pour la construction d’une maison il est possible d’emprunter jusqu’à 80% du prix d’achat. Au niveau du taux, les clients ont le choix entre un fixe et un variable, ce dernier pouvant évoluer dans les deux sens, donc méfiance.

Les emprunts peuvent aller jusqu’à 25 ans, mais pour prendre un crédit aussi long, il ne faut pas être trop âgé : si vous êtes à la retraite, peu de banques iront à plus de 20 ans.

En tout cas, la réponse est rapide, donc si vous déposez un dossier, la banque vous répondra dans les deux jours ouvrés. Sinon, au quotidien, le BMCI peut octroyer une facilité de caisse avec un découvert pouvant représenter jusqu’à 80% du salaire.

Wafa Immobilier


Wafa est un véritable spécialiste du crédit immobilier au Maroc. L’avantage, c’est qu’ils connaissent bien le secteur. Cette spécialisation rend le financement plus simple et permet d’éviter certaines erreurs quant au projet immobilier, pour lequel le client bénéficie d’un diagnostic qui lui est personnel. En plus, pas besoin de changer de banque.

Rappelons que Wafa Immobilier existe depuis 25 ans, et que c’est une filiale du groupe Attijariwafa bank spécialisée dans le financement des projets autour de la pierre.

Il y a de nombreuses agences dans le pays, ce qui permet de pouvoir parler assez facilement à un conseiller pour son projet, qu’il s’agisse d’une acquisition, d’une construction ou même d’un prêt relai. Le groupe est très présent dans les projets de promotions immobilières dans le pays ainsi qu’avec les groupes d’accès à la propriété.

Les crédits Sakane Mabrouk de la Banque Populaire


Les banques françaises sont bien implantées au Maroc, et c’est également le cas de la Banque Populaire, via Sakane Mabrouk Dari. Ces crédits permettent d’acheter son logement, qu’il soit dans le neuf ou dans l’ancien, qu’il s’agisse de sa résidence secondaire ou principale. Là encore, possibilité de se faire financer la totalité du bien, même les frais de notaire et les frais de dossier.

Il est donc possible de se passe d’auto-financement. La banque accepte que la mensualité aille jusqu’à la moitié des revenus de l’emprunteur, ce qui est supérieur aux 30% pratiqués par la majorité de la concurrence.

banque française au maroc

Possibilité également d’emprunter pour la construction de son logement, avec un différé de remboursement pouvant aller jusqu’à 3 ans, à taux fixe ou variable. Même chose pour l’acquisition d’un terrain pour une construction à venir (mais là, seulement 90% du coût peut être financé par le crédit) ou pour des travaux de rénovation dans son logement pour des prêts allant jusqu’à 10 ans.

Et pour les français ?

Il y a un prêt qui est destiné aux étrangers non résidents. En effet, on peut être de nationalité non marocaine, ne pas habiter au Maroc, et vouloir y acheter un bien immobilier pour investir pour l’avenir, venir y passer ses vacances ou une partie de sa retraite, ou bien louer.

La Banque Populaire a donc aussi une formule de crédit pour ces gens là, qui ont des attentes bien précises quant à la relation qu’ils pourront avoir avec leur banque. Le crédit mis en place se nomme Sakane Mabrouk Résidence.

Nous sommes ici dans le cadre d’un crédit de 25 ans tout au plus, avec un financement qui peut aller jusqu’aux 2/3  du projet, hors frais de notaire et frais de dossier. Quant à la capacité d’emprunt, elle se situe entre 40 et 50% de son salaire

Et pour les marocains résidants à l’étranger (MRE) ?


Lire notre guide complet: 5 crédits immobiliers pour les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE)

Les fameux MRE. Ils sont nombreux à avoir quitté le pays pour aller travailler ailleurs, cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas revenir au pays une fois la douce heure de la retraite arrivée, bien au contraire. Eux aussi peuvent devenir propriétaires au Maroc, notamment via la BMCE et son service de banque à distance.

Le crédit immobilier de la BMCE à destination, entre autres, des MRE se nomme Salaf Dari. Via cet emprunt, les possibilités de financement sont nombreuses : acheter dans le neuf, dans l’ancien, pour soi, pour louer, un appartement, un terrain, une maison, et même le rachat de crédit !

Mais ce qui est important quand on habite à l’étranger et que l’on souhaite devenir propriétaire au Maroc, c’est de pouvoir déposer sa demande de prêt sur place. Et pour le coup, c’est la BMCE Bank qui s’en occupe.

Faire un prêt hypothécaire

C’est une autre possibilité pour acquérir sa résidence principale au Maroc ou bien la faire construire. Le Damane Assakane MRE est à taux fixe, et permet surtout à ceux qui n’ont pas de gros revenus mais qui sont dans la classe moyenne de quand même pouvoir emprunter, jusqu’à la totalité de la valeur du bien.

Les marocains qui résident à l’étranger ont donc une autre possibilité de faire un crédit. Et pour ceux qui décroche le jackpot à un moment ou à un autre, le prêt est remboursable par anticipation.

Et pour les fonctionnaires marocains ?


Existe-t-il des dispositions qui leur permettent de pouvoir devenir propriétaire de leur logement à de meilleurs conditions ? Après tout, ils sont au service du pays, il serait bon qu’il y ait un petit retour de bâton.

A la rédaction, nous n’avons pas trouvé d’informations très récentes sur le sujet, mais il y a quelques années, les fonctionnaires marocains pouvaient bénéficier d’un prêt de 20.000 DH sans payer d’intérêts, avec une longue période de remboursement. Si le dispositif est toujours en place, il serait dommage de ne pas en profiter.

Il s’agit ici de petits crédits logements, premières pierres pour réaliser son rêve de posséder son propre chez soi. Avec ces vingt mille dirhams, c’est la possibilité d’avoir un apport personnel quand il est demandé par la banque. Pratique pour les fonctionnaires qui n’ont pas trop d’économies.

prêt fonctionnaire maroc

Bon à savoir : lorsque cette loi a été promulguée, il fallait avoir au moins 7 ans d’ancienneté pour en bénéficier et moins de 63 ans. Des conditions quant à la surface et au prix de l’appartement étaient également fixées. A l’époque, il fallait s’adresser à la BCP. Voir avec eux si le dispositif est toujours valable.

La pierre marocaine fait toujours rêvé, même si les prix ont beaucoup monté dernièrement. Règle 1 : trouver la bonne affaire. Règle 2 : trouver le bon crédit. Bonne chance.