Placer son argent et investir en Europe de l’Est: Roumanie, Ukraine, Lettonie, Bulgarie, Pologne

Les placements à l’étranger ne sont pas seulement possible en Suisse (ici, pour savoir dans quel pays placer son argent), ou bien encore au Luxembourg, il est par exemple possible de placer son argent en Europe de l’Est, et d’investir dans des pays moins réputés pour leurs facilités bancaires, mais qui gagnent à être connu pour des investissements rentables : la Roumanie, l’Ukraine, la Bulgarie et la Pologne.


Investir en Roumanie : des atouts économiques


La Roumanie fait partie des pays européens qui sont méconnus, et qui offrent pourtant bien des facilités, aux chefs d’entreprise notamment.  Mais le secteur de l’immobilier reste celui qui connaît la plus grosse croissance, et la Roumanie abat ses cartes pour attirer les investisseurs, les français en tête. Pas besoin d’être une grosse fortune pour y placer son argent.

Pourquoi investir en Roumanie

La crise est passée par là, et les prix de la pierre ont chuté en Roumanie. C’est le moment d’acheter ! Les prix sont pour le moment parmi les plus faibles d’Europe, et la demande ne cessent de croître. Qui dit placer son argent à l’étranger dit faibles impôts, c’est bien sur le cas de la Roumanie, avec un impôt sur les cessions immobilières entre 2 et 3 %.


A lire aussi : créer une société offshore



Placer son argent en Ukraine : une république dynamique


Les capitaux étrangers ne cessent d’affluer en Ukraine, pour profiter de la belle embellie des ex-républiques soviétiques. Le pays connaît un développement considérable, et les grandes fortunes mondiales sont très actives sur le marché des matières premières par exemple.

Le mieux est encore de passer par un intermédiaire local, au fait des us et coutumes du pays.

Quelle sont les meilleures banques en Ukraine 

Nous avons retenu un prestataire, une filiale de BNP Paribas, la UkrSibbank, nommée “meilleure banque étrangère en Ukraine” par la presse financière de plusieurs pays : ses départements courtages et investissements sont notamment fortement mis en avant. La UkrSibbank est également une banque de dépôt.

Les investissements possibles en Bulgarie


Tout comme la Roumanie, l’entreprise et l’immobilier sont les deux atouts de la Bulgarie, pour réaliser de belles économies. Le pays compte un afflux de nouvelles sociétés encore jamais atteint, la « faute » à des conditions d’installation très favorables.

Quels sont les points forts de la Bulgarie

Les impôts et les taxes, sont très bas pour un pays européen :

  • impôt sur les bénéfices : 10 %
  • impôt sur les sociétés : 10 %

Le coût de la main d’oeuvre permet de faire baisser le coût de revient de sa société, il est estimé à 3,5 euros (taux horaire minimum)

La Pologne, terre d’accueil pour investir à l’étranger 


L’économie polonaise est en plein boom, et l’organisation de l’euro de football va encore renforcer ce dynamisme ambiant. Le pays résiste à la crise, et fait un beau pied de nez à la vieille Europe qui croule sous les ralentissements et les interrogations.

Les investisseurs sont protégés, et l’état à mis en place de nombreuses mesures d’incitation fiscales. Placer son argent en Pologne, et pourquoi pas ?

La Lettonie : un pays qui accueille de nombreux exilés fiscaux


Un état compétitif, pour des investisseurs dynamiques : la Lettonie voit arriver sur ses terres quelques fortunes européennes, à la recherche d’exotisme, de bons placements, et d’un peu d’aventures. Les entreprises peuvent réduire leurs charges, et bénéficient de coûts de production moindre qu’en France ou qu’en Suisse pour ne citer qu’eux.

Vous vous souvenez de l’Espagne des années 80, où les entreprises s’implantaient à tour de bras : et bien, en cette année, la Lettonie à pris le relais.

Il faut s’y attendre, n’en déplaise aux adversaires farouches de cette partie de l’Europe, l’argent viendra de l’est dans les années à venir.