Devenir Monégasque: Fiscalité et Avantages des Citoyens et Résidents

Etre résident monégasque apporte des avantages importants, particulièrement fiscaux. Mais la fiscalité n’est pas la seule raison qui peut pousser un français à tenter l’aventure de devenir monégasque. Pour devenir citoyen de la principauté, il y a des formalités à respecter. Une fois celles-ci réglées, le rocher s’offrira à ceux qui savent le mériter. Monaco est le cadre idéal pour combiner cadre de vie et fiscalité avantageuse.


Principal avantage de l’installation a Monaco : la fiscalité


Le régime fiscal de Monaco est considéré comme un des plus intéressants d’Europe. La règle numéro 1, celle que les français qui veulent placer leur argent ailleurs qu’en métropole retiennent, c’est qu’il n’y a pas d’impôt sur le revenu (uniquement pour la fiscalité des personnes physiques à Monaco).

Attention, pour bénéficier de cette exonération d’impôts, il ne suffit pas d’être résident monégasque : il faut réellement être étable sur le rocher. A ce rêve de tout citoyen, s’ajoutent deux gros + :

  • Pas de taxe foncière
  • Pas de taxe d’habitation

Pour beaucoup, Monaco reste aussi un paradis fiscal, pour sa fiscalité de l’épargne, son taux très faible sur les droits de succession, et la compétence de ses banques.


Pour investir à Monaco, consulter notre article sur les modalités et les meilleurs placements



Comment obtenir la nationalité monégasque pour profiter des avantages fiscaux de la principauté ?


Les avantages fiscaux d’un citoyen monégasque ont été cité dans le paragraphe précédent : le plus emblématique restant l’absence d’impôts sur le revenu. Les avantages fiscaux de Monaco sont donc souvent des éléments de réflexion pour les français qui veulent s’installer à l’étranger, à condition de considérer la principauté comme un état dans l’état. Mais comment devenir citoyen monégasque ?

Pour obtenir la nationalité, une recette vieille comme le premier amour : le mariage. Mais il faudra que la love story dure un petit moment, puisque il est nécessaire (pour une femme, et uniquement pour elles) de rester marié au minimum 5 ans. Pour celles qui ne supportent pas le soleil, mieux vaut trouver l’amour en Suisse.

Pour les autres, reste la solution de la naturalisation. Des conditions pas trop difficiles à remplir : être majeur, résider sur le rocher depuis un moins 10 ans, et faire sa demande au prince.

Ce dernier est le seul à décider : mieux vaut être riche et bien portant (notre traduction pour être « intégré au tissu économique et social ». Ensuite, c’est un peu d’attente (environ 2 ans) et quelques frais pour l’administration.


Ensuite, il vous faudra sûrement ouvrir un compte bancaire à Monaco : lire nos conseils


Comment devenir résident à Monaco et obtenir une carte de séjour ?


Séjourner à Monaco plus de 3 mois implique de demander une carte de résident monégasque.

La carte de séjour monégasque est délivrée par l’administration du rocher. Elle se subdivise en quatre catégories :

  • catégorie « temporaire » : valable un an, sans condition de résidence
  • catégorie « ordinaire » : valable 3 ans, à condition d’y résider depuis 3 ans et +
  • catégorie « privilégié » : 1à ans de résidence donnent droit à une carte valable 10 ans
  • catégorie « conjoint de monégasque » : valide 5 ans
Pour demander cette carte, il faut contacter la section des résidents, qui informera les candidats des conditions à remplir.
Pour aller plus loin : Intéressé par les principautés ?  nos pistes pour placer son argent à Monaco, à Andorre ou au Liechtenstein

Rien ne vous interdit d’aller vous promener à Monaco, bien au contraire, la ville est jolie. Quand à obtenir la nationalité  c’est une autre histoire…