pret étranger

Compte bancaire et Prêt à l’étranger pour FICP (Interdit Crédit Banque De France)

La faillite personnelle entraîne le fichage banque de France, et l’interdiction de demander un crédit pour les particuliers qui y sont inscrits. Avoir eu des incidents de remboursements lors d’un prêt passé est une lourde charge à porter. Reste la solution de la demande de crédit à l’étranger pour un interdit bancaire fiché Banque de France. Mais un prêt urgent pour interdit bancaire BDF doit être souscrit avec précaution.

[smartads]


Un crédit à l’étranger pour FICP


 

Il y a toujours des solutions à l’étranger pour emprunter de l’argent. Une banque étrangère pour FICP n’existe pas en tant que telle, mais elles sont toutes potentiellement susceptibles d’ouvrir un compte et d’accorder un prêt. Ouvrir un compte bancaire pour FICP est possible, même en France. Etre interdit de crédit n’entre pas en ligne de compte dans ce cas là. Par contre, c’est le découvert autorisé qu’il faudra négocier, celui-ci restant considéré par la BDF comme un petit crédit.

Banque pour interdit bancaire en Belgique ou en Suisse


 

Peut-on faire un crédit en Suisse ou en Belgique quand on est interdit bancaire en France ? La réponse est oui, et même si ces deux pays frontaliers sont proches de la France, les incidents de remboursements ne passent pas encore les frontières, sauf à être dans une banque qui possède des succursales dans toute l’union européenne. Il sera alors de nouveau possible de demander un chéquier et une nouvelle carte de crédit sans laquelle il est difficile de vivre au quotidien.

Mais il faut savoir que l’ouverture d’un compte en banque dans un pays étranger n’est pas toujours facile. Parmi les conditions qui reviennent, on parle souvent de la nécessité d’avoir un bail en cours, de posséder un contrat de travail valide, et de déposer une somme importante (ou non). Le mieux reste encore de lire les conditions appliquées à chaque pays :

  1. Ouvrir un compte bancaire en Belgique
  2. Compte en banque en Suisse

Les autres banques étrangères pour FICP


 

La Suisse et la Belgique ne sont pas les seuls pays à pouvoir accueillir ceux qui cherchent un crédit alors qu’ils n’ont plus le droit de le faire dans leur propre pays. C’est la « magie » de l’union européenne. Il est possible de comparer les offres, pour choisir celle qui s’accolera le mieux avec son projet immobilier, ou son prêt personnel.

Les informations à vérifier :

  • Le taux de l’emprunt
  • Les frais pour l’ouverture de compte
  • Le coût de l’encaissement d’un chèque, ou du dépôt d’un chèque étranger
  • Les virements sont-ils gratuits ?

Que dois-je fournir pour ouvrir un compte étranger ?

Tout dépend du pays choisi. Les documents demandés sont différents selon les juridictions. Nous avons regroupés les informations pour les pays suivants :

  1. Ouvrir un compte en Espagne
  2. Compte bancaire Andorre
  3. Compte en banque au Luxembourg

Etre FICP et aller dans une banque offshore


On peut aussi choisir l’option d’un crédit dans une banque beaucoup plus éloignée, afin de bénéficier de certains privilèges fiscaux, pas toujours faciles à obtenir sous nos latitudes. Il faudra être vigilant sur le taux de change appliqué par la banque. Certains pays ont un bon rapport à l’euro, d’autres noms. Pour un prêt sur plusieurs années, l’écart peut être importants. Les intérêts restent la pierre angulaire d’un bon crédit offshore. C’est la solution pour les interdits bancaires.

Pour avoir des infos sur ouvrir un compte à Belize, aux Seychelles, ou à Hong-Kong, vous pouvez vous rendre sur les liens consacrés.

Un prêt dans un paradis fiscal : les précautions à prendre pour un crédit à l’étranger


Quelle banque offshore choisir pour ouvrir un compte ? Bien sur, un FICP pourra se refaire une santé au soleil… Mais prudence. D’abord, être interdit bancaire à des causes, qui sont souvent fondées. Refaire la même erreur serait dommage. Pour ne pas faire fondre son capital sous d’autres latitudes, il faut s’informer sur :

  • Les avantages fiscaux
  • Les frais pour les grosses sommes empruntés

Enfin, se méfier des arnaques, nombreuses et où il reste difficile de récupérer l’argent perdu. La filière africaine n’est plus la seule à tenter d’escroquer ceux qui veulent absolument tout dématérialiser. Si on peut avoir accès à ses comptes à l’étranger depuis la France (ou son pays d’origine), l’ouverture du compte en banque offshore doit se faire de visu. Il faut se rendre dans le pays, rencontrer le conseiller, et se faire remettre ses moyens de paiement en main propre.

[adsense_id="1"]

[stextbox id="warning" caption="L’avis de placer son argent à l’étranger sur les FICP"]

Bien dissocier l’ouverture d’un compte, et l’obtention d’un prêt, même si le second n’ira pas sans le premier. L’étranger est tentant, à bien des égards. Mais le remboursement, lui, ne change pas : être dans un autre pays ne modifiera pas la donne. Nous conseillons aux FICP français de régler d’abord leurs problèmes dans leur pays d’origine, avant de se tourner vers les offres d’ailleurs.

[wpsr_facebook] [wpsr_plusone] [wpsr_retweet]

[/stextbox]