Changer des euros en livres sterling

Quand on part en Angleterre, on peut avoir besoin de changer des euros en livres. On peut le faire à la banque, ou dans un bureau de change à Londres, mais pas que, puisqu’il est par exemple possible de commander des livres sterling en ligne ou d’ouvrir un compte en devise.

Quel que soit le moyen choisi, il y aura des frais de change, le but étant de les minorer, pour que la conversion de la monnaie anglaise se fasse le moins « douloureusement » possible. Pour échanger échanger 100 ou 1000 euros, et trouver le meilleur taux de change Euro/Livre, suivez le guide.


Echanger ses livres sterling contre des euros


La livre britannique est source de bien des fantasmes quand on part au Royaume-Uni, pour quelques jours ou pour toujours. Car impossible d’y aller boire une bière si on a pas changer ses euros avant. On peut le faire « à l’ancienne », en les commandant auprès de sa banque. Reste que le délai pour l’obtention de ses devises peut être un frein quand on s’y prend assez tard par rapport à son voyage.

Certains établissements mettent 2 semaines entre votre commande et la délivrance de celle-ci. Il faut donc anticiper son départ, et demander ses livres sterling bien en avance à son banquier. Toutefois, attention au taux de change qui va être appliqué. Les banques ont la réputation d’être assez gourmandes en la matière par rapport aux bureaux de changes.


Pour avoir ses billets en poche le plus rapidement possible, c’est encore la meilleure solution

C’est une monnaie dont il dispose toujours en réserve, sauf si vous avez besoin de très gros montants (n’oubliez pas que vous ne pouvez pas voyager avec plus de 10000 euros en poche).

L’échange est simple, rapide, et les taux sont très avantageux, sans frais fixes. Toutefois, il est bon de comparer les prix à l’achat et à la vente de plusieurs bureaux de change pour trouver la meilleure affaire. Evitez les aéroports, les prix sont prohibitifs et profitent des clients qui font tout à la dernière minute.

Tirer de l’argent au distributeur

Quand on a une carte bancaire internationale, Visa ou MasterCard, c’est une solution de facilité une fois arrivé en Grande-Bretagne, les cartes françaises étant acceptées partout. Souvent la procédure est traduite si on choisi l’option « en français ». Il y aura une commission, calculée par la banque, plus des frais fixes qui ne sont pas assujettis à la somme retirée mais à l’opération.

Il vaut donc mieux éviter de retirer 20 livres par 20 livres. Si on peut tout tirer d’un coup, c’est mieux. Les ATM que l’on peut trouver à Londres, dans certaines boutiques prennent de grosses commissions, bien en avoir conscience avant de se laisser tenter.

Enfin, certaines banques françaises ont des conventions particulières avec des banques anglo-saxonnes, notamment pour éviter les frais. Se renseigner avant de partir pour savoir si ces conventions existent dans la votre, et vers quelle banque vous diriger une fois arrivé en Angleterre.


Se faire un virement Western Union

C’est un peu tiré par les cheveux comme solution, mais on peut pourquoi pas imaginer se faire soi-même un virement en euros avant de partir et le retirer en livres une fois sur place.

C’est plutôt réservé à ceux qui n’ont pas de CB, et que du liquide pour voyager. Une simple pièce d’identité suffit pour l’opération. WesternUnion applique toutefois une commission qui varie avec le montant envoyé, plus des frais de change.

Bon Plan : l’échange de devises entre particuliers grâce à Weeleo


C’est nouveau, et encore une fois, c’est une application pour smartphone qui change le monde. Cocorico : ce sont des français qui sont derrière tout cela. Le but est avant tout de ne pas payer de commissions, et repose sur un échange gagnant-gagnant, entre deux personnes voulant voyager dans leurs pays respectifs.

Reste à trouver le bon touriste une fois sur place, mais l’appli est censé faciliter cela, d’autant plus qu’elle est gratuite, pourvu que ça dure. Le concept marche pour toutes sortes de devises, pas seulement pour les  livres sterlings.

Un bon plan donc, pour les voyageurs qui vont souvent voir ailleurs ce qu’il s’y passe. Ce sont les bureaux de change qui vont faire la gueule : finit les commissions parfois démesurées !

Comment ça fonctionne ?

Simplement, avec la création d’un profil et une offre d’échange. Ensuite, il y aura forcément une rencontre, nous déconseillons de faire quoi que ce soit par courrier, pour éviter les arnaques. On peu lire les avis sur chaque profil, on peut ainsi se faire une idée de la personne avec qui on va échanger.

Pour le taux de change, pas de panique, il est fixé par Weeleo, et évolue chaque jour. L’idée est bonne, et elle méritait d’être tentée, et permet notamment de se débarrasser de ses devises restantes avant de repartir vers son pays d’origine. Se croiser à l’aéroport pour faire l’échange est même la solution la plus facile.

Il semblerait donc que cette plateforme d’un genre nouveau soit légale, puisqu’en fait, pour le moment, ce n’est rien d’autre qu’un site de petites annonces.

WeSwap

Encore un nouveau concept censé faciliter la vie des voyageurs et surtout leur faire économiser de l’argent, c’est toujours ça de plus à dépenser dans le pays visité. L’idée est la même : celle de ne pas passer par une banque ou par un bureau de change.

C’est un peu ce qu’on a pu voir avec AirBnB pour ne pas aller à l’hôtel, avec Uber pour ne pas appeler un taxi, et avec blablacar pour ne pas prendre le train. Les particuliers sont entrain de se substituer aux commerçants traditionnels. C’est le progrès, et ça met du beurre dans les épinards.

changer des devises

WeSwap nécessite qu’on transfert de l’argent sur son compte. Il n’est pas nécessaire de rencontrer l’autre voyageur, puisque le site envoie à ses membres une carte prépayée qui permet de retirer de l’argent dans le pays choisi, sans frais. On peut donc rester anonyme et ainsi échanger ses devises en ligne avec un coût minime : 1% par échange.

Tous les pays ne sont pas pour l’instant concerné, ces derniers se trouvant en Europe. Mais le concept ne devrait pas tarder à s’élargir vers d’autres horizons, puisqu’il fonctionne avec les communautés de voyageurs.

En Angleterre : où changer à Londres ?


Mais revenons-en à notre Angleterre fétiche et chérie, et à sa ville phare, sa capitale, Londres. Car les anglais, qui ne font rien comme tout le monde n’ont pas voulu de la monnaie unique, même s’ils font partie de l’Europe. Ils ont gardé la livre, dans laquelle ils avaient confiance, et les évènements actuels leur donne raison.

Seulement, pour les visiteurs, il faut changer de l’argent sur place ou en amont pour profiter de Londres et de ses délices. Cet afflue de touristes fait qu’il n’est pas difficile d’y trouver un bureau de change, bien au contraire. Mieux vaut éviter les quartiers très touristiques, et bien sur les gares et les aéroports pour éviter de se faire plumer.

Il y a un quartier auquel on ne pense pas toujours, mais qui permet de trouver les meilleurs taux : la city. Certains même ne prennent pas de commissions et appliquent les taux du marché. On croit rêver : bienvenu en Angleterre.

Bureau de change ou retrait par carte: quel est le plus avantageux ?

Les voyageurs calculent, et ils n’ont pas tous le budget pour se payer un 5 étoiles dans la capitale anglaise. A la vue des commissions prises par les distributeur automatiques et les bureaux de change, on peut se demander lequel des deux est le plus intéressant pour le voyageur qui ne veut pas trop se faire lésé dans l’histoire.

Car il est parfois plus intéressant de tirer directement l’argent sur place, avec sa carte bleue. Finalement, le moyen le plus économique dépendra des frais qui sont appliqués par l’un et par l’autre.

Mieux vaut vous renseigner avant de partir, car si vous n’avez qu’un week-end à passer outre-manche, cela risque de vous prendre beaucoup de temps sur place, et cela serait dommage de gâcher ses vacances pour quelques sous.

En France: dans 300 bureaux de la Banque Postale


Seules 4 devises (Livre anglaise, dollar US, franc Suisse, dollar Canadien) sont accessibles dans quelques 300 bureaux de poste. Toutefois, en commandant en ligne, il est possible d’en obtenir 50 de plus, grâce à la collaboration avec Travelex, mais seulement dans 31 agences.

C’est pratique d’aller à la poste chercher ses devises, car il y a forcément un bureau qui se trouve à côté de chez vous. En plus, la Banque Postale n’assomme pas le client quand il s’agit de prendre des frais, ce n’est pas pour rien qu’elle est une des banques les moins chères pour les opérations courantes.

Et à la Banque de France ?

Attention: malgré les idées reçues, la Banque de France ne fait pas de change de devises étrangères. Par contre, il est possible d’y aller pour échanger ses billets (en euros) quand ceux-ci sont vraiment abimés. Les seules devises qu’il est possible d’acheter à la BDF sont des monnaies particulières, utilisées dans le Pacifique et dans les Comores : les Francs Pacifique et les Francs Comoriens.

Un bon plan : National Change

Il est possible de commander des livres sterling en ligne et de se les faire livrer à domicile n’importe où en France. Avec ce traitement dématérialisé des demandes, c’est toute l’organisation des bureaux de change qui va se trouver modifié. En effet, les clients peuvent apprécier de ne pas avoir à se déplacer pour aller changer leur argent.

L’absence d’agences physiques fait que les taux sont bas, et qu’il n’y a pas de commissions appliquées ni de frais fixes. La livraison est rapide, et peut prendre jusqu’à 3 jours ouvrés, ce qui est un délai raisonnable par rapport à une banque. Pour le paiement, il se fait directement en ligne, ce qui le sécurise.

changer l'argent

Les banques en ligne, qui ne possèdent pas de succursales ont mis en place un système similaire pour ne pas pénaliser leurs clients. C’est notamment le cas de Boursorama qui livre ses clients à domicile s’ils ont besoin de devises pour voyages. Il suffit pour cela de passer sa commande sur le site de la banque.

Possibilité de commander jusqu’à 5000 euros, avec un minimum de 50. Dans certains départements, la livraison peut prendre 72 heures. Attention : les frais de livraison peuvent être assez importants. Pour les petites sommes, ce n’est pas forcément rentable.

Le meilleur bureau de change de Paris

On se demande où il se trouve celui-ci. Car sans commission ne veut pas dire meilleur taux. A Paris, il y a plusieurs adresses dans le quartier de l’Opéra. C’est normal, les grands magasins ne sont pas loin, et les touristes s’y bousculent. Aller faire un tour au bureau de change qui se trouve 9 rue Scribe.

Je ne sais pas si c’est le meilleur, mais les volumes importants qui y sont changés chaque jour font que les prix sont bons. Il est d’ailleurs possible de consulter les taux du jour sur leur site avant d’y aller, et même de commander les devises en ligne, comme cela elles sont prêtes dès que vous arrivez au bureau. Des ventes flashs sont aussi organisées. Renseignez-vous.

L’argent changé, vous n’avez plus qu’à vous laissez allé et à profiter du bon temps. Bon voyage !