Acheter 1 Maison Pas Cher: Espagne-Portugal-Maroc-Sénégal

Vous avez vu les prix de l’immobilier en France ? Plus grand monde ne peut acheter à Paris à moins de gagner à la loterie ou d’hériter. Si c’est une maison pas cher que vous cherchez, la solution de l’étranger s’impose, que vous soyez un investisseur ou un retraité. J’ai 4 pays à vous conseiller, chacun ayant de bons arguments à faire valoir :

  1. L’Espagne
  2. Le Portugal
  3. Le Maroc
  4. Le Sénégal

1. Acheter une maison en Espagne

Acheter une maison en Espagne pas cher et au bord de la mer, ça fait rêvé, encore plus quand on sait que c’est possible, même avec un petit budget. Et cela vaut également pour les grandes villes espagnoles, comme Barcelone, Madrid et Valence.

Toute l’Europe vient investir dans la péninsule ibérique, les français en tête. Quand on voit la différence de prix entre un 2 pièces à Lyon et une villa sur la Costa Blanca, le calcul est vite fait.


Les prix : la baisse va-t-elle encore continuer ?

La baisse des prix de l’immobilier a commencé il y a 10 ans, pour ne plus s’arrêter. C’est donc maintenant qu’il y a de bonnes affaires à faire, surtout en bord de mer où on avait beaucoup trop construit par rapport à la demande. A surface égale, on trouve des biens trois fois moins chers qu’en France, si l’on prend l’exemple de Paris par rapport à Madrid ou à Barcelone.

Le prix au mètre carré va-t-il encore chuter en Espagne ?

Il y a tellement d’appartements à vendre, que certaines agences offrent les meubles gratuitement ou bien une croisière pour tout achat… Mais attention : le chômage baisse et que la reprise pointe le bout de son nez. Les prix vont donc repartir à la hausse.

Prix moyen au mètre carré en Espagne : 1245 euros. En augmentation de 2,7% depuis le début de l’année.

Région où les prix ont le plus augmenté : la Catalogne, + 11,3%.

Où faire de bonnes affaires ?

Les bonnes affaires sont donc dans les grandes villes, mais aussi sur les îles, où un achat immobilier à Ibiza devient bien tentant.

SI il s’agit d’un achat locatif, mieux vaut acheter en centre-ville, et s’assurer que le bien est facilement accessible par les transports en commun. Évitez les villes fantômes de la Costa Del Sol, et concentrez vous sur les valeurs sûres.

Les villes  et les régions les moins chères

Selon les régions, les prix sont très différents, et leur évolution dans le temps aussi. Certaines régions sont en forte baisse au niveau des prix :

  • Le Pays Basque = – 4,9%,
  • La Rioja : – 4,6%
  • Castilla y Léon  : – 2,2%.

Les villes les moins chères et les plus agréables

Avouez que la combinaison donne envie de se laisser tenter. L’Espagne est pleine de ces villes où il faut bon vivre.

  • Zamora et Palencia (Castille y Léon) : – 2,2%. Elle est réputée comme étant la ville la moins cher d’Espagne. Si vous cherchez le soleil, c’est 300 jours par an de beau temps !
  • Teruel (proche de Valence) : l’avantage est que la plage est à moins de 45 minutes en voiture.
  • Ourense (Galice) : peu d’impôts et de taxes. Ville où il se passe beaucoup de choses.
  • Torrevieja (Alicante) : beaucoup de touristes en haute saison, idéale pour un investissement locatif.
  • Almeria (Andalousie)

Les pièges à éviter

Pour ne pas se faire avoir, il faut se rendre sur place, il sera plus facile de négocier (ce n’est pas parce que on pense faire une bonne affaire qu’il ne faut pas négocier). Enfin, il faut prendre un avocat local (s’il parle français et que vous ne parlez pas un mot d’espagnol, c’est mieux), afin de tout faire dans les règles et d’avoir une opération immobilière qui est sécurisée au maximum.

Ce à quoi vous devez être attentif :

  • Au prix d’achat et de vente,
  • aux impôts. Moyenne de l’impôt sur la propriété : 519 € par an.
  • aux loyers appliqués dans la région.

L’importance de passer par un notaire

Sa fonction est primordiale dans le cas d’un achat à l’étranger. Vous devez être particulièrement attentif. Ce qu’un notaire va faire pour vous :

  • Vérifier la légalité des documents utilisés.
  • Établir des actes notariaux .
  • Vous accompagnera jusqu’à la signature du compromis de vente.
  • Inscrire le bien immobilier dans le cadastre de la commune.

Acheter pour avoir la résidence

Vous avez déjà entendu parler du golden visa ? Il vous permet d’obtenir un permis pour résider en Espagne, en échange d’un gros investissement immobilier. Pour l’avoir, il vous faudra débourser au minimum 500.000 € et acheter un bien libre de toutes charges (sans hypothèques). Pratique quand on n’est pas européen et qu’on a de l’argent pour obtenir un permis de résidence.

Attention : c’est 500 000 euros par personne. Si vous êtes 2, vous devrez débourser 1 million. Cette règle ne s’applique pas aux conjoints. Vous devrez faire enregistrer l’achat au registre foncier « el Impuesto de Transmisiones Patrimoniales, ITP » puis payé vos impôts sur la transaction (environ 6%). Vous demanderez le visa de séjour pour investisseur ensuite dans votre pays d’origine.


Les exigences espagnoles pour bénéficier du golden visa :

  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • Avoir une assurance médicale privée qui couvre la durée du séjour.
  • Avoir les moyens de vivre en Espagne.

Votre permis de séjour aura une valeur de 2 ans, renouvelable.

Les régions où ces étrangers investissent :

  • Barcelone
  • Malaga
  • Madrid
  • Alicante

2. Acheter une maison au Portugal pas cher

Où en sont les prix ? Car comme pour l’Espagne, les prix ont tendance à repartir à la hausse. En cause : la demande étrangère, et en particulier celle des français ! Les étrangers veulent s’expatrier au Portugal, et si vous lisez les quelques paragraphes à suivre, vous allez vite comprendre pourquoi !

Pour en savoir plus sur la Portugal, lisez notre article complet sur l’immobilier dans ce pays !

Les prix

Le mètre carré au Portugal est un des plus faibles d’Europe : 1014 euros. Alors bien sur, ce n’est pas partout pareil.

  • Lisbonne : 1217 €
  • Porto : 937 €

Où acheter ?

La région qui a le plus de succès reste l’Algarve. On y trouve de nombreux centres historiques. Pour 70 m2 dans une résidence de standing, comptez 120000 euros.

Comment financer votre achat ?

Bien sur, vous pouvez faire un emprunt au Portugal, mais vous allez devoir apporter au moins 25% de la somme. La seule façon de se faire financer 100% du bien : acheter une saisie immobilière.

Pourquoi investir au Portugal ?

Acheter une maison ou une villa au Portugal c’est profiter des avantages de rêve pour les retraités, surtout depuis la nouvelle réforme fiscale du pays qui décrète que les revenus venant de l’étranger ne sont pas imposés sur le revenu, et ce pendant les 10 premières années d’installation, à condition de n’être pas déjà résident portugais.

Mais ce n’est pas que cela, la liste longue comme le bras :

  • Pour les frileux, on commence par le climat, un des plus doux en Europe. Soleil et douceur.
  • Ensuite, le Portugal a un taux de criminalité très bas,
  • Les habitants sont chaleureux,
  • La population est francophile.
  • Ajoutons de bonnes infrastructures,
  • Des frontières pas très loin de la France (1h d’avion, aéroports desservis par les compagnies low cost), et la messe est dite.

Le pays est donc stable, pacifique, avec un coût de la vie bien en dessous de celui actuellement en vigueur en France, seules ses difficultés économiques actuelles peuvent représenter un frein, mais quel est le pays qui n’en a pas ?

Vous avez peur d’avoir des problèmes avec le fisc ? Lisez ceci

Ce n’est pas de s’installer au Portugal qui peut poser problème, mais plutôt la réaction du fisc français. Pour faire les choses dans les règles, et être réellement un résident portugais, vous devez y passer plus de 183 jours par an.

Attention : si vous possédez une entreprise en France, ou que vous y êtes propriétaire de plusieurs logements, le fisc peut considérer que vous restez un résident fiscal en France !

Pourquoi cela peut ne pas être une bonne idée de s’installer au Portugal ?

Si vous achetez pour y vivre, pas de problèmes. Par contre, si vous pensez louer votre bien, cela peut se compliquer : les loyers sont très bas dans ce pays, ce qui n’est pas l’idéal si vous comptez sur une rentabilité très forte. Par contre, acheter maintenant pour revendre dans quelques années peut être un bon plan

3. Acheter une maison au Maroc pas cher

Marrakech est-elle toujours une ville à la mode ? Certes oui. On y trouve le week-end presque plus de parisiens que de marocains… Toutefois, acheter une maison au Maroc pour un étranger n’est pas chose facile, et mieux vaut prendre toutes les garanties avant de craquer pour un petit riad de rêve…

Vous voulez vivre au Maroc ? Lisez notre guide complet !

Prenez vos précautions

Parmi les précautions à prendre pour acheter au Maroc, mieux vaut être certain de la compétence de son agent immobilier, la profession souffrant d’une réglementation inexistante (ce qui limite la possibilité d’engager une action en justice en cas de problèmes sur l’achat). Avant d’engager une négociation, assurez-vous que l’agent immobilier ait en sa possession une procuration écrite du vendeur (la faire traduire par un tiers si vous ne parlez pas l’arabe).

Assurez-vous que le bien immobilier qui vous intéresse soit titré et sans hypothèques, et ne signez rien avant d’avoir vu le certificat de propriété.

Pour ne pas avoir d’ennuis

Pour un français, la méfiance s’impose. Bien sur, vous pouvez acheter une maison au Maroc pour 25000 euros, craquer pour un bungalow au bord de mer ou sur un appartement à vendre à Marrakech, Tanger ou Agadir.

Mais pour éviter les arnaques et avoir des problèmes avec la loi, vous devez :

  • Tout faire dans la légalité
  • Vous assurer que la personne qui vend son bien est à jour de ses impôts
  • S’il n’y a pas d’hypothèques
  • Si vous achetez un terrain, assurez-vous que ce n’est pas un terrain agricole.

Comment se passe un achat immobilier au Maroc ?

Comme en France, il y a d’abord la signature d’un compromis de vente, qui permet d’obtenir un prêt de sa banque. La vente en elle-même doit être faite par un notaire qui va conserver la somme de la vente le temps d’accomplir les formalités.

Du coté des frais, en principe à la charge de l’acheteur : 4% du prix de vente pour les droits d’enregistrement, 1% pour les droits d’inscription à la conservation foncière et 1% pour les droits de notaire. Ensuite, il faudra s’acquitter chaque année de la taxe d’habitation et de la taxe de services communaux. Pour ceux qui souhaitent acheter dans le but de louer, ce sont des revenus qui sont imposables.

4. Acheter une maison au Sénégal pas cher

L’investissement immobilier au Sénégal peut tenter un couple à la retraite, qui veut prendre le large. Le Sénégal est un pays qui bouge, avec une politique de grands travaux, et la construction immobilière suit cette croissance.

S’il y a de bonnes affaires à faire dans le pays en achetant maintenant, il faut quand même avoir conscience des difficultés pour le faire : obtenir un prêt bancaire pour acheter est difficile et les titres fonciers ne sont pas enregistrés.

Quoi acheter ?

Notre conseil : mieux vaut acheter dans le neuf au Sénégal, investir dans de l’ancien est trop risqué. De plus, sous l’impulsion des grands groupes étrangers, la construction de nouveaux logements va bon train.

De plus, ne vous limitez pas à Dakar pour investir au Sénégal (sauf pour acheter des bureaux), les villes aux alentours sont beaucoup moins chères et se développent fortement.

Attention aux arnaques

Le Sénégal fait partie des pays où le flou règne parfois. Pour tout savoir, rendez vous au bureau de la conservation foncière, afin de bien vous assurer que le vendeur est le réel propriétaire du bien, et qu’il est à jour de ses impôts.

De la même façon, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de locataire dans l’appartement., à moins que cela soit votre objectif.

Vous voulez investir dans l’immobilier à l’étranger ?

Lire aussi nos articles sur

En définitive, pour qui a un peu d’argent de côté à placer dans la pierre, il y a d’autres possibilités que d’acheter en France, avec un potentiel de gain plus important. Toutefois, mieux vaut connaître le pays et maîtriser la langue pour éviter les déconvenues. Si ce n’est pas le cas, il faut s’entourer de personnes compétentes, avocat et notaire en tête.